Adopter la RSE pour favoriser le développement durable

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) permet aux entreprises de contribuer à tout ce qui concerne le développement durable. Il s’agit d’un ensemble de pratiques qui ont été mises en œuvre pour répondre aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux. Mais quels sont ces enjeux dont on parle ici ? Quels sont les impacts de la rse sur les entreprises ? Allons tout de suite répondre à ces questions.

La RSE : Qu’est-ce que c’est ?

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est un concept qui assure la mise en œuvre du développement durable pour les entreprises.

L’objectif de ce concept est d’impacter positivement l’entreprise concernée, avec des pratiques dans le total respect de l’environnement tout en veillant à rester viable sur le plan économique. Il s’agit d’un système équilibré entre toutes les parties : les collaborateurs, la clientèle, les divers fournisseurs, l’ensemble acteurs et actionnaires.

La mise en place de ce système sera obligatoire pour toutes les entreprises qui ont en fait un engagement. Par conséquent, de bonnes pratiques doivent être adoptées pour refléter cet engagement, en restant ouvert à de nouveaux modèles économiques.

Pour les plus grands acteurs dans le secteur industriel, cela revient à intégrer une nouvelle politique d’exploitation restant compatible avec les enjeux actuels sur l’environnement.

Responsabilité Sociétale des entreprises

Quelles entreprises sont concernées par le RSE ?

Le concept s’adresse à toutes les entreprises, sans exception, peu importe leur taille ou leur branche d’activité. Toutes institutions ont alors le droit d’intégrer la rse à leur politique.

Selon la Loi Pacte et le Code Civil, chaque entreprise en France a l’obligation de considérer les enjeux actuels en termes d’écologie et de social pour gérer leur centre d’activité. Cela inclus en somme la RSE. La qualité de société à mission peut être adoptée par certaines entreprises volontaires pour intégrer ces objectifs au sein de la gestion de leur activité.

Les plus grandes entreprises, quant à elles, sont soumises à des normes plus spécifiées. Elles ont l’obligation de transmettre des données précises et détaillées sur leur impact écologique et social, une publication qui porte le nom de reporting extra-financier ou Déclaration de performance extra-financière.

Depuis l’instauration de la Loi sur la transition énergétique en 2015, les mesures climatiques ont été fortement renforcées. Ces mesures ont encore été dédoublées avec la mise en place du devoir de vigilance qui oblige les entreprises à placer des dispositifs de prévention de risques environnementaux.

Sur quels points les entreprises sont-elles impactées par la RSE ?

Sur le plan environnemental

Dans leur processus de production, les institutions peuvent avoir un effet néfaste sur l’écosystème :

  • Des techniques détruisant la biodiversité ;
  • Des systèmes de fabrication favorisant la déforestation ou la pollution ;
  • Des machines émettant du gaz à effet de serre, etc.

Ce sont les conséquences qui ne sont aucunement de bonnes choses pour l’environnement dans lequel nous vivons.

Pour éviter ces impacts négatifs, certaines entreprises choisissent d’opter pour des solutions plus propres telles que le recyclage.  D’autres préfèrent proposer des produits ou des services réduisant l’empreinte carbone des consommateurs.

Sur le plan social

Les activités polluantes des entreprises vont certainement impacter la santé humaine : Problèmes respiratoires, intoxication, etc. Dans certains cas, les soucis de santé pour les travailleurs peuvent être provoqués par manque d’équipements.

Afin d’avoir plus d’impact positif sur le coté social, les personnes au chômage ou les personnes handicapées bénéficient d’une insertion. La réponse à ces problèmes peut consister à favoriser un personnel plus diversifié.

Sur le plan économique

Les entreprises peuvent être les foyers de la corruption. Elles peuvent tout aussi bien être les principales  responsables de la dégradation de services destinés au grand public.

De par une optimisation fiscale excessive, les entreprises peuvent alors réduire de manière considérable les ressources de l’Etat, faisant hausser les impôts en réduisant les services pour le public.

Pour contrecarrer ces points négatifs, les institutions concernées décident d’établir des plans d’action pour des systèmes de paiements plus transparents, avec une meilleure répartition des ressources entre les acteurs.

Les critères ESG rassemblent tous ces impacts pour mieux prévenir les risques.

avantages RSE

Les avantages de la RSE pour les entreprises

La RSE offre un grand nombre d’avantages pour une entreprise : Un bon approvisionnement en matières premières, Une meilleure gestion des risques, d’excellentes économies, une différenciation par rapport aux concurrents et une fidélisation des clients.

La RSE est alors avantageuse non seulement pour les entreprises, mais aussi pour ses collaborateurs : Une bien meilleure condition de travail, de meilleurs partenariats, une excellente reconnaissance pour les communautés au niveau local, une bonne gestion de risques pour les fournisseurs et les actionnaires.

Selon une étude non officielle, les entreprises adoptant la RSE sont plus performantes sur le plan financier.