Stratégie digitale : Les 5 entreprises avec une remarquable transformation numérique

La plupart des start-ups sont nées du numérique, mais comment les entreprises matures et bien établies appliquent-elles la transformation numérique à leurs stratégies et maintiennent-elles leur avantage concurrentiel sur le marché ?

Il se trouve que la plupart des start-ups sont nées du numérique, ce qui leur donne un avantage considérable par rapport à certaines entreprises plus matures qui n’ont pas encore mis les pieds dans le plat en matière de numérique. Il est donc intéressant d’étudier comment les entreprises géantes bien établies appliquent les outils de transformation numérique à leurs stratégies. Un moyen de maintenir leur compétitivité sur le marché. Découvrez comment Volkswagen, Starbucks, IKEA, Lego et Domino’s Pizza ont réussi. Lisez cet article pour en savoir plus.

Cas de réussite de la transformation numérique : Exemples du monde réel

La prospérité à l’ère numérique est étroitement liée à l’innovation et aux stratégies de transformation numérique. Si de nombreuses entreprises ont encore du mal à canaliser leur ambition numérique, il en est d’autres dont les stratégies se démarquent et qui, grâce à l’adoption des nouvelles technologies, ont renforcé leur empire. Dans cet article, nous allons examiner les cas de réussite de différentes industries.

1) Volkswagen

Le constructeur automobile allemand Volkswagen (VW) va investir 4 milliards de dollars d’ici 2025 pour renforcer son écosystème numérique. Cet investissement massif ne permettra pas seulement à Volkswagen d’attirer les consommateurs au moment où l’industrie automobile se transforme en numérique, il aidera également l’entreprise à faire face à des concurrents qui lancent des stratégies comparables.

Grâce à ces investissements, à partir de 2020, cinq millions de nouveaux véhicules de marque Volkswagen par an seront connectés à l’internet des objets. Diverses solutions de mobilité seront également présentées aux consommateurs dans l’espoir qu’ils s’intègrent bientôt dans leur vie quotidienne. Par exemple, une solution qui permet aux propriétaires de voitures de faire livrer des colis à leur voiture plutôt qu’à une adresse spécifique est actuellement en cours d’élaboration. De même qu’une application de stationnement avec facturation intégrée et recommandations personnalisées en temps réel en fonction de la localisation.

La société lance également un nouveau service d’autopartage baptisé “WeShare” qui fera ses débuts à Berlin probablement au second semestre 2019 avec 2 000 véhicules électriques. Comme nous avons pu le lire sur le tweet de Jürgen Stackmann, directeur des ventes et du marketing de Volkswagen, ils sont actuellement en train de tester WeShare en version bêta dans les rues de Berlin. Avec ce lancement, VW espère s’ouvrir à un nouveau marché de consommateurs qui ne sont pas intéressés par la possession d’une voiture. VW a déclaré qu’elle s’attend à réaliser un chiffre d’affaires d’environ 1,1 milliard de dollars d’ici 2025 grâce aux nouveaux services numériques, tels que les services d’autopartage, de stationnement et de livraison de colis mentionnés ci-dessus.

2) Domino’s Pizza

En écoutant les commentaires de ses clients et en adoptant le numérique, Domino’s a pu être couronné plus grand fabricant de pizzas au monde et a finalement dépassé son ancien rival Pizza Hut. Il n’est donc pas surprenant qu’aujourd’hui, quatre cinquièmes des ventes de Domino’s proviennent des canaux numériques.

Pour en arriver là, Domino’s a changé toute l’éthique de la société, la transformant d’une entreprise de restauration rapide en une entreprise imprégnée de recrutements de programmeurs, de spécialistes du marketing numérique et d’autres personnels techniques. Toute la structure de l’entreprise a également été revue et l’accent a été mis sur les ventes et la publicité numériques. Il était crucial que tous les dirigeants, du conseil d’administration au PDG, soient présents. En conséquence, Domino’s est une “société de commerce électronique qui se trouve à vendre des pizzas”.

Grâce au robot Dom the Pizza, les clients peuvent désormais commander sur le canal de leur choix (Slack, Facebook Messenger, l’application mobile de la société, sur Twitter avec l’utilisation d’emojis, Google Assistant & Alexa, Smart TV). Ces pratiques contribuent à rendre l’expérience de l’utilisateur plus amusante et moins frustrante.

Domino’s s’est également intéressé aux voitures à conduite automatique et aux robots de livraison pour développer un système de livraison automatique.

3) Starbucks

La stratégie numérique de Starbucks, et son utilisation innovante de l’analyse des données, en particulier, restent à la pointe de sa croissance et continuent à porter leurs fruits.

Par exemple, depuis 2008, Starbucks a adopté une approche beaucoup plus analytique lorsqu’il s’agit de placer ses magasins. L’entreprise utilise désormais des données telles que la densité de population, les revenus moyens et les schémas de circulation pour identifier les zones cibles d’un nouveau magasin.

Starbucks utilise également des données pour aider à aligner son menu et ses gammes de produits sur les préférences des consommateurs. Entre-temps, ils ont commencé à tester des panneaux de menu numériques, qui permettront à Starbucks de modifier les produits vedettes pour stimuler et augmenter les ventes de manière stratégique en fonction du moment de la journée.

Toutefois, le véritable avantage concurrentiel de l’entreprise est sa mine de données exclusives sur les clients du programme de fidélité Starbucks Rewards, qui, avec ses plus de 14 millions d’utilisateurs, sera la clé de son succès continu.

4) IKEA

Le géant suédois du meuble prend également des mesures pour rester pertinent et compétitif à l’avenir. En proposant des expériences innovantes et très précieuses à ses clients en ligne et hors ligne, IKEA a fait les premiers pas sur la voie de sa transformation en une entreprise technologique.

En 2017, l’application IKEA Place, un outil de réalité augmentée qui permet aux utilisateurs de visualiser l’aspect des meubles dans leur propre maison, a été lancée. Cela aide les clients à essayer différentes options à l’avance et à décider de ce qu’ils vont acheter. Cette application a été téléchargée 2 millions de fois et a été largement utilisée.

Ikea a également pénétré le marché de la maison intelligente et propose des haut-parleurs et des prises intelligentes. Le développement de ce type de produits, services et stratégies permettra à IKEA d’être plus compétitif à l’avenir.

D’autres campagnes axées sur la technologie (telles que son expérience de réalité virtuelle) et sa récente série de contenus axés sur la durabilité ont contribué à son statut de marque numériquement innovante.

5) LEGO

Grâce à des films, des applications et des jeux mobiles, LEGO a réussi à séduire les groupes de consommateurs d’aujourd’hui, qui s’y connaissent en numérique. Une stratégie numérique actualisée a permis à l’entreprise d’échapper à la faillite et de commencer à prospérer.

À ce jour, elle a remporté de nombreux triomphes en matière de marketing de contenu, que la plupart des autres marques ne manqueraient pas de remporter, ainsi qu’une stratégie sociale qui met l’accent sur l’engagement communautaire.

La communauté en ligne de LEGO permet aux fans de soumettre leurs propres idées pour de nouveaux décors et de voter sur les suggestions qui leur plaisent le plus. Si un projet obtient 10 000 votes, LEGO examine l’idée, choisit un gagnant et crée un nouveau set LEGO qui est vendu dans le monde entier. Cela signifie que LEGO a reconnu que ses clients sont sa plus grande source de nouvelles idées et d’innovations. Cette approche a permis à l’entreprise de continuer à lancer de nouvelles gammes de produits que ses fans adorent et a contribué à maintenir une relation étroite avec ses clients dans le monde entier.

LEGO a également lancé d’autres initiatives telles que LEGO Boost – une application qui apprend aux enfants à coder – ainsi que LEGO Life pour encourager le réseautage social et la défense de la marque.