• bitcoinBitcoin (BTC) $ 66,823.00 0.49%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,097.96 0.34%
  • tetherTether (USDT) $ 0.999527 0.01%
  • solanaSolana (SOL) $ 177.49 2.13%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 0.999244 0.01%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.513731 1.19%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.151437 1.19%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.467270 2.11%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000024 3.09%
  • tronTRON (TRX) $ 0.121504 0.55%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 66,928.00 0.41%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 16.64 0.46%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 7.03 0.76%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 480.24 2.11%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.689797 1.81%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 83.63 0.27%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 7.82 0.06%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 12.60 3.58%
  • daiDai (DAI) $ 0.998924 0.11%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.92 1.51%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.33 1.49%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.106818 0.48%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.58 4.38%
  • okbOKB (OKB) $ 49.01 2.27%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.034241 2.26%
  • moneroMonero (XMR) $ 135.18 0.16%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 2.24 1.92%
  • aaveAave (AAVE) $ 86.22 1.35%
  • neoNEO (NEO) $ 15.02 2.67%
  • eosEOS (EOS) $ 0.793200 1.93%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 62.31 0.26%
  • kusamaKusama (KSM) $ 29.10 3.92%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 1.00 0.24%
Méthode cqqcoqp

Méthode cqqcoqp : Vers une meilleure communication avec la méthode des 7 questions

Nous, les spécialistes de la communication, pensons tout savoir sur les techniques de présentation, les cartes des parties prenantes, les choses à faire et à ne pas faire en matière de communication interculturelle et la création de plans de communication formidables pour chaque projet qui se présente à nous.

Avoir ces compétences en interne est notre gagne-pain.

Et pourtant…

Combien de fois nous surprenons-nous à envoyer des communications inutiles aux oubliettes de l’entreprise, en réalisant peu après qu’elles n’ont fait qu’ajouter au bruit que notre communication était en fait censée faire passer ?

En tant que conseillers de confiance auprès des entreprises et des dirigeants, nous savons quel est le cadre idéal pour toute communication. Et pourtant, combien de fois l’appliquons-nous ?

Ne laissez pas votre nom être associé à une communication qui fait perdre du temps. Cela réduira vos chances d’avoir un impact lorsque vous aurez enfin quelque chose d’important à partager. Cliquez ici pour plus d’informations.

Il est bon de rafraîchir vos techniques de base de temps en temps et de vérifier si vous pouvez être sûr que votre communication fera son travail.

Renforcer l’impact

L’approche appelée cqqcoqp part du principe qu’il y a une énorme différence entre diffuser simplement votre message et le faire de manière à obtenir des résultats.

La méthode cqqcoqp conduit les participants à s’assurer que chaque aspect de leur communication s’aligne sur les points de déclenchement de leur public, ce qui les incitera finalement à agir. Et c’est l’essence même de tout effort de communication, n’est-ce pas ?

Si vous ne pouvez pas identifier un « pourquoi » valable pour votre communication, il vaut mieux garder le silence.

La méthode cqqcoqp parcoure chaque étape de la planification d’une communication efficace, en réfléchissant aux sept questions essentielles à poser avant de passer en mode action.

En considérant le pourquoi, le qui, le quoi, le comment, le par qui, le quand et le où et le comment de chaque communication que vous initiez, vous obtiendrez le niveau de compréhension le plus utile sur la façon de répondre à ces sept questions.

Des courriels et des bulletins d’information aux présentations powerpoint et aux efforts de vente et de marketing, suivre le plan en sept étapes est la clé pour générer l’impact que vous souhaitez.

Méthode cqqcoqp

Pourquoi faites-vous cela ?

Si vous ne pouvez pas identifier un « Pourquoi » valable pour votre communication, il vaut mieux garder le silence. Commencer par le « Pourquoi » signifie établir l’objectif de votre communication – avant même d’entrer les premières phrases dans votre logiciel de présentation.

Qui recevra votre communication ?

Une taille unique ne fonctionne pas. Identifiez votre public et divisez-le en groupes cibles les plus petits possibles. Un ensemble de modèles utiles vous aide à dresser la carte de vos parties prenantes et à définir leur pertinence par rapport à ce que vous voulez atteindre.

Mais cela ne s’arrête pas là. Cette section des 7 W porte également sur les compétences relationnelles d’un communicateur, telles que l’écoute généreuse ou le retour d’information constructif. La section « Qui » porte également sur la capacité à fournir une présentation concise en 60 secondes, cette première impression qui est de la plus haute importance.

Que devez-vous dire ?

Pouvez-vous dire quelle est la seule chose que vous voulez que votre public retienne de votre communication ? Ou est-ce que vous divaguez sur le sujet sans penser à la façon dont vos messages clés seront mémorisés ? Il est important de formuler et d’exprimer le seul message clé qui est au cœur même de votre communication.

Comment allez-vous transmettre votre message ?

Cela commence par les considérations les plus fondamentales sur les canaux et les outils les plus appropriés à votre situation de communication. Vous devez déterminer laquelle de vos options aura le bon impact. Créer des présentations percutantes, donner des présentations attrayantes, composer des courriels qui se lisent, utiliser efficacement les outils de médias sociaux et organiser des événements mémorables sont autant d’ingrédients essentiels au « Comment » de la communication.

Par qui votre communication est-elle envoyée ?

[email protected] n’établit aucun lien avec vos parties prenantes. Il est préférable d’assigner un contact humain accessible pour votre communication. À qui les destinataires peuvent-ils répondre par des questions, des réponses ou des commentaires ? L’anecdote suivante illustre bien les dangers de ne pas apparaître personnellement dans vos communications.

« Il était une fois quatre personnes nommées

Tout le monde, quelqu’un, n’importe qui et personne.

Il y avait un travail important à faire et tout le monde était sûr que quelqu’un le ferait.

N’importe qui aurait pu le faire, mais personne ne l’a fait.

Quelqu’un s’est mis en colère parce que c’était le travail de tout le monde.

Tout le monde pensait que N’importe qui pouvait le faire, mais Personne ne réalisait que tout le monde ne le ferait pas.

Tout le monde a fini par blâmer quelqu’un quand

Personne n’a fait ce que n’importe qui aurait pu faire ».

Quand et où allez-vous donner vie à votre communication ?

Évitez un mélange trop hâtif d’actions non alignées – et mettez les 7 W au travail. C’est une question d’orchestration. Choisissez le bon moment pour vos activités de communication, pour tout le monde, et faites-le correspondre à des routines géographiques différentes – et vous pourrez ainsi tirer le meilleur parti de votre plan de communication.

Le lieu et le moment de la communication en disent long sur votre intention de communication, et vérifier la pertinence du moment et du lieu est payant.

Comment cela s’est passé

Ce qui est mesuré est fait. Souvent, l’étape oubliée de la planification de la communication est peut-être la plus importante. Sinon, comment pouvez-vous savoir si vos objectifs ont été atteints ? Cela nous ramène au Pourquoi, et donc au début de chaque nouvelle campagne de communication.

Définir comment le succès sera mesuré et le mettre sur papier permet d’établir le dossier commercial le plus solide et l’argumentation la plus efficace que vous puissiez imaginer pour le financement.

Facebook
Twitter
LinkedIn