• bitcoinBitcoin (BTC) $ 61,947.00 1.44%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,417.38 1.04%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 1.51%
  • solanaSolana (SOL) $ 131.66 2.98%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.594300 0.1%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 1.00 1.5%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.690755 3.58%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.131324 3.52%
  • tronTRON (TRX) $ 0.140937 0.76%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 19.95 1.97%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 8.41 0.86%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 61,787.00 0.94%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.02 0.77%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 11.68 1.73%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000015 9.49%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 83.99 2.24%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 313.25 2.59%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 12.81 0.8%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 1.58%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 11.33 2.05%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 29.66 0.99%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 8.13 5.59%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.124775 0.75%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.048640 1.23%
  • okbOKB (OKB) $ 51.46 1.12%
  • moneroMonero (XMR) $ 140.40 3.02%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.92 2.7%
  • aaveAave (AAVE) $ 108.46 0.36%
  • neoNEO (NEO) $ 15.34 8.27%
  • eosEOS (EOS) $ 0.881287 0.74%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 68.62 0.96%
  • kusamaKusama (KSM) $ 50.00 0.24%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 1.00 1.13%
industrie-metiers-drones

L’industrie des drones, des métiers d’avenir

Du pilotage au traitement de données récoltées, en passant par la conception, l’industrie des drones se révèle particulièrement vaste. Elle se veut florissante et a de beaux jours devant elle, à en croire les différents experts qui y évoluent. Les drones sont parvenus à occuper une place de choix dans une grande variété de domaines, dont l’armée, le BTP, la production audiovisuelle, la sécurité aérienne, l’agriculture, etc. Utilité, formations, métiers, avenir… nous faisons le point sur ces bijoux technologiques, des aéronefs non habités pilotés à distance qui ont fait leur apparition il y a plus d’un siècle.

À quoi peut servir un drone ?

Le drone est un aéronef télépiloté dont la conception et l’élaboration remontent à plus de cent ans. Il est né à Avord, grâce aux recherches menées par un officier français, le capitaine Max Boucher. Ce dernier est parvenu à faire voler le tout premier drone que l’histoire ait connu, le 2 juillet 1917, depuis le camp d’Avord. N’étant pas encore au point, cet engin n’a parcouru que quelques centaines de mètres, à environ 50 mètres d’altitude. Son inventeur l’a ensuite perfectionné. Le 14 septembre 1918, il a fait voler son nouvel avion radio-télécommandé sur 100 km environ, pendant 51 minutes.

Le véritable drone est alors né. Il faut savoir qu’en créant ce genre d’aéronef, Max Boucher est motivé par sa volonté à ne pas mettre en jeu la vie des pilotes lors des batailles aériennes. Les drones connaissent de nos jours un réel essor dans le marché économique français. Ils figurent même parmi les pans majeurs de la troisième révolution industrielle. Ces appareils se révèlent très polyvalents et leur champ d’application est par conséquent relativement vaste. C’est pourquoi les métiers autour du drone ont un bel avenir. Dans le monde professionnel, ce dernier est utilisé :

  • lors d’interventions militaires (drones de combat, inspections aériennes…),
  • en photogrammétrie,
  • en photographie,
  • lors de tournages dans le monde du journalisme et dans l’industrie du cinéma,
  • pour mener à bien la surveillance des chantiers, l’inspection des infrastructures, la vérification des toits et d’autres zones d’un bâtiment qui sont difficiles d’accès,
  • dans le cadre d’une modélisation tridimensionnelle et d’un bilan thermique des bâtiments,
  • pour surveiller les forêts, suivre des cultures, optimiser l’apport d’intrants, détecter les adventices et maladies foliaires…,
  • pour transporter certains matériels,
  • dans le domaine de la surveillance et de la sécurité,
  • pour la cartographie…

Dans le domaine de l’ingénierie, ces aéronefs télépilotés sont d’une grande utilité lors de la gestion du traitement des images, la conception d’autres drones, l’amélioration continue des machines… Il faut savoir que les drones sont généralement constitués d’un châssis, d’un système de propulsion (moteur, hélices, contrôleur de vitesse électronique, batterie…) et d’un contrôleur de vol. Les drones dédiés à un usage professionnel sont régis par la DGAC (Direction générale de l’Aviation civile) pour des raisons évidentes de sécurité.

formation au pilotage de drone

Comment se former dans l’industrie des drones ?

L’usage des drones doit respecter un certain nombre de prérequis et requiert une certification qui dépend du secteur d’activité. Les personnes qui veulent en faire leur métier doivent ainsi suivre une formation drone auprès d’un organisme agréé aux côtés de la DGAC et certifié Qualiopi. Une telle structure propose un large panel de formations reconnues et éligibles au CPF. Celles-ci sont dispensées par des formateurs qui sont des télépilotes chevronnés dans leur quotidien.

Selon vos objectifs ainsi que le genre d’activité que vous menez, vous aurez le choix entre la formation complète au pilotage de drones civils, la formation photogrammétrie par drone, la formation thermographie aérienne, etc. Dans tous les cas, l’apprentissage se décompose en différents modules répartis en deux catégories : volet théorique et volet pratique. Les programmes sont édités préalablement au sein de la DGAC pour des raisons de qualité et de conformité. Peu importe le genre de formation que vous désirez suivre, vous serez certain qu’elle est hautement qualitative et conforme aux exigences de la DGAC.

Au terme de votre parcours et après la réussite de votre examen, vous vous verrez décerner une certification professionnelle enrichie par le savoir-faire et l’expérience de votre formateur. Si vous désirez progresser continuellement, le même organisme de formation vous donne la possibilité de poursuivre votre apprentissage de pilotage de drone via une plateforme d’e-learning. Il peut vous accompagner lors de la phase de lancement de votre activité.

Les métiers qui seront très demandés dans l’industrie des drones

Le métier de télépilote est indubitablement le plus demandé dans l’industrie des drones, en sachant que toute une panoplie de secteurs civils ont de nos jours besoin de drones dans le cadre de leurs activités. Il consiste plus exactement à diriger un aéronef téléguidé pour obtenir des images ou des données, ou bien pour effectuer certains types d’intervention. À cela s’ajoutent d’autres missions qui varient selon le secteur d’activité. L’intervention d’un télépilote commence par la prise en considération des objectifs à atteindre, la préparation méticuleuse du matériel ainsi que du vol.

Tout au long de sa mission, il maîtrise son appareil et fait en sorte que tout soit conforme aux règles. Au retour de l’aéronef, il procède à la rédaction des rapports et restitue les données collectées. Au-delà du métier de pilote de drones, on note le drone data analyst dont la mission s’articule autour de l’analyse ainsi que la valorisation des données recueillies sur le terrain. Nous pouvons ajouter les métiers de formateur de télépilotes, de concepteur de drones, de développeur de logiciels pour aéronefs télécommandés, etc.

formation pour métier drone

L’avenir des drones et leur impact sur la société

Dans le domaine militaire, le rôle des drones va continuer de s’accroître dans les systèmes de défense et de surveillance. En ce qui concerne les drones-livreurs, ils vont certainement se démocratiser. Certaines grandes entreprises les ont déjà plébiscités pour acheminer des colis en tout genre à leur destinataire. Il suffit de les programmer pour qu’ils puissent transporter et livrer en toute autonomie les articles commandés à n’importe quelle localisation GPS. L’avantage de ce mode de livraison innovant tient au fait qu’il garantit une livraison rapide et simple. Les drones pourraient de surcroît révolutionner le domaine de la santé, de l’agriculture et d’autres domaines d’activité. Certains experts ont même affirmé qu’ils occuperaient une place de taille dans notre quotidien.

Facebook
Twitter
LinkedIn