• bitcoinBitcoin (BTC) $ 67,120.00 1.33%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,107.09 2.55%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.05%
  • solanaSolana (SOL) $ 173.03 2.79%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 1.00 0.04%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.523647 0.31%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.155296 1.13%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.481880 1.11%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000025 0.51%
  • tronTRON (TRX) $ 0.124389 0.14%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 67,074.00 1.08%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 7.21 0.92%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 16.30 0.2%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 486.02 3.77%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.719059 1.44%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 84.55 1.12%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 13.45 4.76%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 7.56 0.43%
  • daiDai (DAI) $ 0.999932 0.01%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 28.97 2.82%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.69 0.46%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.92 0.93%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.108916 0.86%
  • okbOKB (OKB) $ 50.20 1.01%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.036127 0.48%
  • moneroMonero (XMR) $ 136.14 1.78%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 2.23 0.8%
  • aaveAave (AAVE) $ 88.70 0.2%
  • neoNEO (NEO) $ 15.71 0.6%
  • eosEOS (EOS) $ 0.820960 0.46%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 62.45 2.5%
  • kusamaKusama (KSM) $ 29.92 0.98%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 1.00 0.14%
Embaucher un salarié en 2021 : quel est le coût à prévoir ?

Embaucher un salarié en 2021 : quel est le coût à prévoir ?

Si vous devez embaucher un salarié en 2021, sachez qu’il y a de nombreux coûts à prendre en compte et vous ne pouvez pas les mettre de côté. En effet, certaines entreprises ont tendance à passer par des freelances puisque les contraintes sont moins nombreuses. Avec l’absence d’un contrat de travail classique comme un CDI ou un CDD, vous avez la possibilité de réduire le budget. Vous devez donc vous focaliser sur la delta entre le salaire brut et net ainsi que les charges sociales. 

Une différence entre le salaire net et brut

Le salarié aura tendance à recevoir un salaire alors que toutes les charges ont pu être déduites, mais le montant payé par l’entreprise est beaucoup plus élevé. Par conséquent, un chef d’entreprise doit prendre en compte le salaire de l’employé, mais également les cotisations ainsi que les charges qui peuvent être élevées. C’est pour cette raison qu’il faut bien réfléchir avant d’envisager l’embauche d’un salarié surtout en 2021 alors que la crise sanitaire est très importante.

  • Vous avez donc la Contribution Sociale Généralisée (CSG), il s’agit d’un impôt dédié à la protection sociale.
  • Bien sûr, le salarié sur sa fiche de paie peut retrouver toutes les indications à ce sujet, il aura alors les montants dépensés par l’employeur pour les différentes cotisations.
  • Pour la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS), vous avez une taxe qui permet de réduire la dette engendrée par la Sécurité Sociale.

Un salarié doit donc se pencher sur son salaire net et brut, il y a souvent une réduction de 30 % par rapport au montant qui apparaît sur le contrat. De ce fait, pour un salaire brut mensuel de 1500 euros, il pourra espérer obtenir 1200 euros après la déduction de toutes les charges.

Des pourcentages à prendre en compte pour le calcul

Si vous souhaitez en savoir un peu plus concernant le salaire net, sachez qu’il y a des pourcentages à connaître. Les cotisations pour l’assurance vieillesse représentent 0.4 % du salaire de l’employé alors que le pourcentage sera de 9.2 % pour la CSG et 0.5 % pour la CRDS. Bien sûr, lorsqu’une entreprise décide d’embaucher un salarié, elle doit clairement prendre en compte tous les coûts qu’il faudra payer et ils dépendront aussi du salaire octroyé. Il est donc difficile de savoir si un salarié peut être onéreux ou non pour une société puisqu’il faut connaître le montant du salaire. 

Cette rémunération est aussi basée sur les compétences, le statut ainsi que le poste envisagé.

Facebook
Twitter
LinkedIn