• bitcoinBitcoin (BTC) $ 62,796.00 0.69%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,217.64 0.61%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 487.88 0.47%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.08%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.18 1.3%
  • solanaSolana (SOL) $ 208.36 0.15%
  • xrpXRP (XRP) $ 1.12 2.36%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 44.04 0.82%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.271110 2.76%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.22%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000047 21.88%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 32.09 0.11%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 28.26 7.62%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 62,804.00 0.41%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 195.75 0.19%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.01 0.23%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.85 13.57%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 624.12 0.66%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 38.95 11.14%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.144600 4.28%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.383447 0.93%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 48.78 9.65%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 65.04 1.42%
  • tronTRON (TRX) $ 0.104166 2.56%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.17%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 55.60 0.1%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 7.20 8.03%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 84.58 2%
  • okbOKB (OKB) $ 24.72 5.17%
  • moneroMonero (XMR) $ 291.14 0.08%
  • eosEOS (EOS) $ 4.86 0.95%
  • aaveAave (AAVE) $ 338.87 9.09%
  • kusamaKusama (KSM) $ 395.17 1.17%
  • neoNEO (NEO) $ 45.05 2.03%
image-distribution-alimentaire-solutions.jpg

Distribution alimentaire : 3 solutions pour respecter la chaîne du froid

Encore appelée « chaîne frigorifique » la chaîne du froid représente l’ensemble des mesures prises pour maintenir des produits alimentaires à une température précise. Le respect de la chaîne du froid permet une meilleure conservation des aliments depuis le lieu de production, jusqu’aux demeures des clients. Il contribue aussi au ralentissement ou à l’arrêt de la prolifération de micro-organismes. Il s’agit donc d’un point essentiel à respecter lors des opérations logistiques alimentaires. Découvrez les solutions pour respecter la chaîne du froid.

Le conteneur isotherme, la solution adéquate pour la chaîne du froid

Le conteneur isotherme alimentaire est un équipement conçu pour la distribution des aliments thermiquement sensibles qu’ils soient frais ou surgelés. Ces aliments sous température dirigée sont chargés dans le caisson isotherme qui assure le maintien de la température, durant toute la durée de leur transport jusqu’à la livraison finale.

C’est un élément essentiel pour un respect total de la chaîne du froid. En effet, il permet la protection thermique des denrées en dépit de la complexité du parcours logistique ou du temps d’attente entre chaque livraison.

Les différents types de conteneurs

Plusieurs types et plusieurs marques existent. Pour respecter la chaîne du froid, le conteneur isotherme Olivo se décline par exemple sous trois modèles :

  • le conteneur isotherme ROLL : il s’agit d’une armoire isotherme alimentaire destinée à l’approvisionnement des points de vente de la grande distribution au départ d’un entrepôt ;
  • le BAC isotherme : c’est une caisse isotherme alimentaire dédiée au transport de produits en vrac ou conditionnés issus de l’agroalimentaire ;
  • la box isotherme : au volume moins élevé que les deux autres modèles, cette boîte réfrigérée peut s’utiliser pour la livraison à domicile par exemple.

Grâce à différentes techniques de réfrigération haut de gamme, ces différents types de conteneurs isothermes sont autonomes et peuvent rester des heures durant dans une atmosphère ambiante sans que les produits transportés se dégradent.

Fabriquées en composite fibre de verre/polyester ou en polypropylène, ces équipements se composent de parois monoblocs qui les rendent plus solides. Il faut noter qu’ils disposent du certificat ATP (attestation de conformité technique) pour prouver leur qualité ainsi que l’efficacité de leur système de froid.

Les avantages du conteneur isotherme

Avec ce type de conteneurs isothermes, il est possible d’effectuer le transport des marchandises dans n’importe quel type de véhicule, car ils disposent d’une agrégation pour le transport professionnel. Vous pouvez aussi vous en servir dans le cadre de livraisons de denrées ayant des températures de livraison différentes. Les denrées surgelées sont ainsi rangées dans un conteneur, tandis que celles qui doivent être conservées à une température positive sont regroupées dans un autre conteneur. À ces dernières, vous pouvez même ajouter d’autres produits sans prendre de risque.

Une fois sur le lieu de livraison, les produits peuvent directement être placés dans les vitrines réfrigérantes, ou dans les réserves, chambres froides ou placards réfrigérés. Les conteneurs isothermiques s’adaptent enfin à un transport en camion frigorifique.

Le camion frigorifique, parfait pour les longs trajets

Les camions réfrigérés constituent des éléments importants de la chaîne du froid. Ils permettent notamment de transporter les produits sur de très longues distances. Dans le cadre de l’accord international relatif au transport de denrées périssables sur le continent européen en son arrêté du 27 novembre 2020, ils doivent faire l’objet de contrôles fréquents. En France, ce contrôle des engins neufs est réalisé par le Cemafroid, basé à Fresnes (94) pour les engins neufs. Les propriétaires de ces derniers doivent remplir le formulaire Cerfa n° 16128*01, afin d’obtenir l’autorisation d’exercer.

Les camions déjà en service sont également audités tous les 6 et 9 ans. Ces protocoles de conformité se réalisent dans ces cas, dans les divers centres prévus à cet effet en France, et reconnus par le préfet du lieu d’implantation. Dans l’un ou l’autre cas, le résultat du contrôle de conformité est synthétisé par un marquage sur les faces latérales du véhicule. Représenté par différentes lettres, ce marquage se rapporte à la présence ou pas d’un groupe frigorifique dans le camion, l’isolation des parois, la température minimale susceptible d’être atteinte, etc.

S’il y a un groupe frigorifique, il peut être lié au moteur principal du véhicule. Si ce moteur est coupé, il ne fonctionne donc pas. Il existe des camions qui sont scindés en deux afin de transporter aussi bien des denrées réfrigérées que des denrées surgelées. Les camions réfrigérés doivent être dotés de thermomètres semblables à ceux utilisés dans les entrepôts afin de vérifier la température.

Le réfrigérateur et le congélateur pour garder le froid

Installés dans les cuisines, ils représentent l’étape ultime de la chaîne du froid.

La conservation des produits

En effet une fois les aliments frais, réfrigérés ou surgelés achetés, les consommateurs doivent également bien les conserver jusqu’au moment de s’en servir. Il est ainsi indispensable de bien ranger les aliments selon la température indiquée sur l’emballage. Par exemple, les fruits et légumes doivent être à une température de 4 °C, les aliments congelés (desserts, sorbets, etc.) à -18 °C et les produits frais entamés, en cours de décongélation, viandes, poissons et mollusques cuits à une température entre 0 ° et 4 °C.

Pour mieux préserver vos aliments chez vous, veillez à :

  • emballer les aliments crus et les aliments cuits séparément, dans du film alimentaire, ou du papier aluminium ;
  • consommer rapidement les restes et les mettre dans des boîtes hermétiques ;
  • rapprocher les produits proches de la péremption afin de les consommer rapidement ;
  • respecter les recommandations inscrites sur les étiquettes des produits.

L’entretien du réfrigérateur est aussi important. Il est ainsi essentiel d’en utiliser un qui fonctionne bien (surtout le thermostat). Autrement, vous aurez besoin d’acheter un thermomètre afin de mesurer la zone froide de ce dernier. Pensez aussi à dégivrer et nettoyer une à deux fois par mois votre appareil. Rincez-le à l’eau javellisée et utilisez un chiffon propre et sec pour le sécher.

Les autres moyens pour préserver la chaîne du froid

En plus de ces trois équipements, la chaîne du froid en comporte beaucoup d’autres. Sur les lieux de production, il y a notamment les entrepôts frigorifiques ou chambres froides qui permettent de conserver les denrées surgelées. Dans les grandes surfaces et sur les lieux de vente, vous trouvez des vitrines réfrigérantes dotées de portes battantes ou coulissantes.

En ce qui concerne la vie quotidienne, il y a également les sacs isothermes pour conserver et transporter les achats depuis le supermarché vers la maison, ou encore les glacières pour aller en pique-nique. Tous ces éléments sont très importants pour une bonne conservation des denrées alimentaires.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn