• bitcoinBitcoin (BTC) $ 63,269.00 0.25%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,243.03 2.23%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 489.91 0.84%
  • tetherTether (USDT) $ 1.01 0.08%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.19 1.76%
  • solanaSolana (SOL) $ 210.49 0.89%
  • xrpXRP (XRP) $ 1.12 2.71%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 44.18 0.84%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.271633 2.71%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.01 0.15%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000044 14.79%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 32.46 1.66%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 27.92 6.12%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 63,212.00 0.22%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 196.19 0%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.01 0.06%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.78 8.66%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 629.19 1.06%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 37.33 6.3%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.145721 6.06%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.387187 1.76%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 49.27 11.14%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 65.06 0.77%
  • tronTRON (TRX) $ 0.105499 4.02%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.18%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 56.14 0.6%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 7.24 9.16%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 85.08 2.48%
  • okbOKB (OKB) $ 24.79 6.58%
  • moneroMonero (XMR) $ 287.31 1.69%
  • eosEOS (EOS) $ 4.90 1.61%
  • aaveAave (AAVE) $ 338.08 8.65%
  • kusamaKusama (KSM) $ 398.76 1.35%
  • neoNEO (NEO) $ 45.31 2.48%
call to action

Comment optimiser un Call To Action sur son site web ?

Bien sûr, il est important d’avoir des contenus uniques pour gagner plus de visibilité pour votre site. Toutefois, tous ces efforts ne servent à rien si les leads se limitent à tout simplement regarder la page. En effet, on ne peut dire que la stratégie marketing digital est certainement réussie que lorsque les visiteurs se transforment en clients. C’est le rôle du call to action : un petit bouton poussant l’internaute à agir pour un achat, un téléchargement, un contact, un abonnement, etc. Alors comment faire pour optimiser un call to action ?

Soignez la conception graphique et le design du bouton

Les visiteurs ne peuvent cliquer sur le bouton du call to action si celui-ci ne s’affiche pas correctement. Ainsi, la première règle à appliquer pour optimiser le call to action est de travailler sur la visibilité et la lisibilité de celui-ci. Pour cela, les 3 points essentiels à mettre en valeur sont :

  • la couleur ;
  • la forme ;
  • le positionnement.

La couleur

La couleur flash est la plus recommandée pour rendre le bouton du call to action visible. En effet, ce type de couleur est capable d’attirer rapidement l’attention des internautes. Toutefois, veillez toujours à ce que cet élément soit conforme à la charte graphique et au design de votre site web.

La forme

Plus la taille est imposante, plus le bouton s’avère visible. Cependant, en cas de taille qui domine trop le site, cela risque de gêner les leads pendant leur visite. Notons que lorsque ces derniers ont des difficultés à lire les contenus, ils vont changer immédiatement de site à visiter. De plus, ils ont besoin de parcourir la page avant de passer à l’action, afin qu’ils comprennent d’abord ce qu’ils vont entreprendre. Veillez donc à ce que la taille soit en adéquation avec le design du site. Visitez le site Inboundvalue.com pour plus de détails.

Le positionnement

Pour assurer l’optimisation d’un call to action, il est primordial de placer le bouton dans un endroit stratégique où il se distingue visuellement. Pour cela, choisissez parmi les zones de chaleurs, les zones les plus attirantes du site, pour l’installer correctement : au début, au centre et à la fin du site. Vous pouvez en sélectionner une seule ou deux ou trois, mais considérez la taille de votre site. Plus celui-ci s’avère plus large, plus il est nécessaire de poser le call to action plus de fois.

Soignez la rédaction du contenu du call to action

Le contenu du call to action est la base pour inciter les visiteurs à adopter une action. Pour y parvenir, il faut que l’écrit présente les caractéristiques suivantes :

  • brève ;
  • donne un sentiment d’urgence ;
  • en cohérence avec le contenu du site.

Brève

Un texte court et concis est la base afin qu’il soit rapide à lire, mais cela ne suffit pas ! Il faut également qu’il soit percutant. C’est au terme de cet argumentaire que vous pourrez installer le call to action et pousser les internautes à cliquer sur le bouton. Pensez également à soigner votre orthographe pour parfaire votre rédaction. Un texte plein d’erreurs risque de dévier l’attention des lecteurs.

Donnez un sentiment d’urgence

Montrez à votre lecteur que l’action que vous recommandez est éphémère et qu’il doit souscrire immédiatement pour ne pas perdre une grande opportunité. Il est donc nécessaire d’utiliser des mots marquant l’aspect temporel comme « vite », « rapidement », « limité », valable jusqu’à […] », etc. Le texte doit être également composé d’un verbe d’action comme « découvrez », « téléchargez », « apprenez en plus », etc. Comme ça, la valeur de l’offre ou de la ressource sera vite comprise.

En cohérence avec le contenu du site.

L’action incitée à faire doit être en cohérence avec les contenus du site pour que les internautes ne soient pas désorientés en lisant l’article de la page et le texte du call to action. Pour cela, proposez une seule action dans un bouton et une seule action dans une page.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn