Comment digitaliser vos ventes immobilières à l’heure de la COVID ?

Dans le contexte épidémiologique de la COVID-19, le télétravail est devenu la norme. Toutes les entreprises qui en ont les moyens et se préoccupent du bien-être de leurs collaborateurs optent pour cette solution. Pour les entreprises du secteur immobilier, l’utilisation de la lettre recommandée électronique est la solution la plus intéressante pour digitaliser leurs ventes immobilières. Elle est simple d’utilisation et offre une pléthore d’avantages à ses utilisateurs. De quoi s’agit-il en réalité et comment fonctionne-t-elle ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’une lettre recommandée électronique ?

Entrée en application en France depuis février 2011, la lettre recommandée électronique est un processus dématérialisé très intéressant. Les entreprises du secteur immobilier peuvent l’utiliser par le biais des plateformes sécurisées comme AR 24.  Ce processus permet d’envoyer des courriers recommandés avec accusé de réception. C’est un procédé innovant et avantageux qui permet d’économiser entre autres du temps et de l’argent, comme le montrent les articles du site laworkeuse.fr.

Comment fonctionne ce service ?

L’utilisation d’une lettre recommandée électronique est aussi simple que l’envoi d’un mail. Les deux services sont au fond identiques. On peut toutefois établir des différences entre eux à partir des fonctionnalités supplémentaires associées au courrier électronique recommandé. Ces fonctionnalités lui confèrent une certaine spécificité.

Avant un envoi de courrier électronique recommandé, vous aurez nécessairement besoin de l’accord du destinataire. En effet, il est requis par la loi que l’expéditeur obtienne l’accord du futur destinataire de la lettre recommandée électronique. Cet accord a donc une valeur juridique. De cette façon, l’expéditeur a la preuve tangible que l’adresse e-mail utilisée pour notifier le destinataire est correcte. Il doit y avoir une preuve écrite de l’accord.

Il est important de noter que la signature de cet accord par votre futur destinataire est très importante. En cas de litige juridique avec votre destinataire, qui pourrait vouloir contester la validité juridique de la notification que vous avez envoyée, sa seule chance de succès serait de prouver qu’il n’a pas donné son consentement. Cette hypothèse est impossible puisque l’accord écrit prouve le contraire.

Créer un compte d’utilisateur

Pour envoyer une lettre recommandée électronique, il suffit de vous connecter sur la plateforme d’un site internet dédié. Une fois sur le site, vous devez dans un premier temps créer un compte d’utilisateur si c’est votre première fois. Pour cela, vous devez cliquer sur « Commencer maintenant » puis suivre les étapes. Après avoir fourni toutes les informations pour la création de votre compte, vous recevrez un mail de confirmation. Ce dernier vous permettra de valider l’opération.

Comment envoyer une lettre recommandée électronique ?

À partir du moment où vous créez votre compte, vous pouvez commencer à envoyer un courrier électronique recommandé. Commencez pour cela à cliquer sur «Nouvel envoi». Vous choisissez par la suite le type d’envoi que vous souhaitez. Pour envoyer une LRE simple par exemple, après avoir choisi ce mode, vous devez saisir le nom de l’expéditeur. Vous pouvez par la suite opter pour un envoi à un destinataire unique simple pour un envoi groupé. Alors que l’envoi simple vous permet d’envoyer la lettre à des destinataires ponctuels, la fonction de groupe vous permet de pré-enregistrer une liste de destinataires. Cette fonctionnalité est très utile lorsque vous devez gérer un portefeuille de correspondants.

Après cette étape, vous rédigez vous-même votre message ou vous choisissez parmi les modèles proposés. Ajoutez enfin les pièces-jointes ainsi que les références. Voilà votre lettre recommandée électronique prête à l’envoi. Vous n’aurez plus qu’à appuyer sur « Envoyer » et le tour est joué. Le ou les destinataires recevront une notification et vous aussi.