• bitcoinBitcoin (BTC) $ 19,962.42 1.16%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,358.59 0.5%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.04%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.08%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.489284 0.93%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.2%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.428462 0.88%
  • solanaSolana (SOL) $ 33.40 1.8%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.063320 2.68%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.38 0.95%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000011 2.17%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.04%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.842282 0.58%
  • tronTRON (TRX) $ 0.062909 0.64%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.92 0.1%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 19,954.26 1.31%
  • okbOKB (OKB) $ 15.74 0.59%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 53.56 1.48%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.82 1.21%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.73 1.04%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 12.94 0.44%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.118787 0.42%
  • moneroMonero (XMR) $ 148.04 1.82%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 118.89 1.54%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023340 2.04%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.51 1.55%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 5.99 1.18%
  • eosEOS (EOS) $ 1.16 1.01%
  • aaveAave (AAVE) $ 77.39 2.49%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.08 1.68%
  • neoNEO (NEO) $ 8.57 2.25%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 27.22 0.93%
  • kusamaKusama (KSM) $ 43.36 0.04%
Comment devenir artisan dans le BTP ?

Comment devenir artisan dans le BTP ?

Devenir artisan du BTP demande certaines exigences. Il faut en premier lieu, remplir chacune des étapes demandées par le métier et respecter la réglementation. Pour bénéficier de cette qualification, il est indispensable de remplir les conditions sinequanone, notamment en ce qui concerne les démarches administratives et juridiques. Bien entendu, il est primordial d’avoir les diplômes adéquats. 

Un guide virtuel vous aide

Qu’importe la branche qui vous attire, vous devez absolument passer les diplômes et les certifications nécessaires comme un Certificat d’Aptitude Professionnelle ou un Brevet d’Études Professionnelles, au minimum. Vous devez suivre des formations spécifiques qui vous permettront d’acquérir des connaissances et des compétences particulières. Les stages de perfectionnement sont également à ne pas négliger. Grâce à un site destiné aux artisans, vous découvrirez tous les renseignements qui vous aideront à faire aboutir votre projet dans les meilleures conditions. En effet, ouvrir une entreprise de bâtiment n’est pas toujours de tout repos, il vous faut donc, toutes les bonnes cartes en mains, pour élaborer votre plan de carrière. Du projet de reconversion à la création de l’entreprise, ce guide virtuel vous expliquera tout ce que vous devez savoir. Que vous souhaitiez devenir électricien, plombier, carreleur, peintre, charpentier-couvreur, menuisier, maçon, toutes les étapes doivent être prises en compte, et elles sont nombreuses ! C’est la raison pour laquelle, vous ne pouvez pas élaborer ce projet seul. Ces métiers sont réglementés par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat. Alors, pour devenir chef d’entreprise, il est primordial de franchir tous ces obstacles. 

Des étapes à franchir pour réussir

En ayant les bonnes informations, vous saurez comment choisir le bon statut juridique, comment trouver les chantiers, obtenir l’attestation de qualification professionnelle, saurez quelles sont les assurances obligatoires, etc. Une fois votre entreprise créée, il faudra trouver des clients, réaliser des devis et développer votre business. Vous faire connaître, obtenir un certificat ou un label de qualité et autres seront des phases cruciales. Depuis une plateforme, vous dégoterez les renseignements nécessaires pour faire face au cap des 3 ans, tant fatal aux entreprises. Pour faire perdurer votre activité, vous devez avoir un projet solide et réussir votre reconversion. Les procédures administratives et juridiques peuvent être longues, alors, il faudra vous armer de patience, en fonction du choix du statut de votre société. Il faudra aussi souscrire aux assurances obligatoires, ouvrir un compte bancaire, vous inscrire au répertoire des métiers afin d’obtenir un numéro d’immatriculation et votre code APE. Sans cela, il vous sera impossible d’exercer vos fonctions. Ensuite, vous devrez choisir un logiciel de facturation répondant exactement à vos exigences professionnelles et celles de vos clients. Cet outil est obligatoire pour bénéficier de factures jouissant de toutes les mentions légales. 

Facebook
Twitter
LinkedIn