• bitcoinBitcoin (BTC) $ 36,082.00 3.19%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 2,407.81 0.81%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.37%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 346.68 1.59%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.48 1.98%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.315102 2.8%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.837951 1.72%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.27%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 20.92 0.31%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 21.68 1.62%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 584.19 0.07%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 162.86 0.73%
  • solanaSolana (SOL) $ 37.10 2.65%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.44%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 21.95 0.7%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.37 6.44%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 63.04 6.19%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.336556 3.89%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 7.75 2.65%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 55.77 2.99%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.106864 0.08%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 36,162.00 2.96%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 70.31 2.15%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.37%
  • tronTRON (TRX) $ 0.068651 2.21%
  • eosEOS (EOS) $ 4.86 3.31%
  • moneroMonero (XMR) $ 247.24 0.86%
  • aaveAave (AAVE) $ 284.89 1.24%
  • kusamaKusama (KSM) $ 398.03 4.56%
  • okbOKB (OKB) $ 13.41 3.27%
  • neoNEO (NEO) $ 46.56 4.08%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000006 2.93%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 11.90 1.33%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 48.37 0.76%
14_clés_pour_rédiger_un_excellent_business_plan

14 clés pour rédiger un excellent business plan

Vous voulez apprendre à rédiger un business  plan qui aidera votre entreprise à prospérer ? Suivez les 14 conseils énumérés ci-dessous et vous verrez comment votre plan deviendra mémorable et inspirant pour ceux qui le lisent.

 

1. Incluez chacune des sections clés du plan d’affaires

Un plan d’affaires comprend 9 composantes distinctes, dont chacune couvre des informations spécifiques.

Ces sections comprennent les éléments suivants :

  1. Résumé exécutif
  2. Synthèse de l’entreprise
  3. Analyse du secteur
  4. Analyse de la clientèle
  5. Analyse de la concurrence
  6. Plan marketing
  7. Plan d’exploitation
  8. Équipe de direction
  9. Plan financier

2. Ne rédigez pas votre plan seul

Lorsque vous rédigez votre plan d’affaires seul, vous n’avez que vous-même pour examiner chaque idée. Mais lorsque vous invitez votre équipe de direction, un consultant ou un pair à travailler sur le plan, vous bénéficiez de perspectives multiples. De cette façon, vous serez en mesure de reconnaître les schémas erronés, les fissures dans l’idée, les opportunités manquées et plus encore.

 

3. Gardez à l’esprit où vous en êtes

Le plan d’affaires de toutes les entreprises ne sera pas identique. Prenez par exemple une entreprise qui a des années d’expérience. Lorsqu’elle rédige son plan d’affaires, cette entreprise peut présenter de nombreux résultats et données spécifiques à l’entreprise, comme preuve de ses capacités. Mais en tant que jeune entreprise, vous n’aurez pas ce luxe. Vous devrez créer un plan d’affaires en projetant ce que vous avez l’intention de réaliser, en utilisant vos compétences et vos forces actuelles.

 

4. Adapter le plan aux destinataires prévus

Un plan d’affaires peut être adressé à plusieurs personnes, en fonction de son objectif. Si votre objectif est d’obtenir des financements pour votre entreprise, le destinataire peut être un investisseur en capital-risque, une banque ou un investisseur providentiel. Si votre objectif est d’obtenir un local à louer, le destinataire sera un propriétaire. Ou, si votre objectif est d’embaucher du personnel qualifié, les destinataires pourraient être des employés potentiels.

Lorsque vous rédigez votre plan d’affaires, vous devez vous concentrer sur les besoins du destinataire. Par exemple, des données financières plus détaillées s’il s’agit d’un investisseur ou des rôles/descriptions de poste détaillés s’il s’agit d’employés potentiels.

 

5. Ancrez le plan d’affaires dans une recherche authentique et fiable

Votre plan d’affaires doit indiquer au destinataire visé la taille du marché, qui sont vos clients et en quoi vous êtes différent des concurrents, entre autres choses. Ces informations doivent être basées sur des recherches réelles, fiables et actuelles sur le marché/le secteur, les clients et vos concurrents.

Si vos recherches sont défectueuses ou mal orientées, votre entreprise et votre plan perdront toute crédibilité.

 

6. Ne rédigez pas un plan de plus de 25 pages

Un plan d’affaires idéal compte généralement entre 15 et 25 pages. S’il est plus court, le destinataire peut avoir l’impression que vous n’avez pas fait suffisamment de recherches. Plus long et le lecteur pourrait être découragé de prendre le temps de le lire.

 

7. Rendez votre plan d’affaires visuellement attrayant

Personne n’aime lire des pages sur des pages de contenu verbeux. Un bon plan d’affaires utilise beaucoup de visualisations.

N’oubliez pas d’inclure des graphiques, des infographies, des diagrammes, des images de produits et même des logos de marque dans le plan. Cela permettra non seulement d’engager le lecteur, mais aussi de s’assurer que les détails de votre plan sont retenus et mémorisés.

 

8. Laissez vos propositions de vente être un argument de vente clé

Lors de la rédaction de votre plan d’affaires, laissez les forces et les capacités principales de votre entreprise briller. Expliquez à l’aide d’exemples et de données comment vos propositions de vente uniques  peuvent bénéficier aux clients.

 

9. Créez des projections financières aussi réalistes que possible

Les projections financières sont immensément importantes lors de la rédaction d’un business plan. Voici quelques conseils pour créer des projections financières plus précises :

Faites une liste des hypothèses sur lesquelles vous basez les finances (ceci est nécessaire si vous êtes une start-up). Ces hypothèses pourraient inclure –

  • nombre de produits/services offerts;
  • prix demandé pour chaque offre;
  • nombre d’acheteurs;
  • fréquence des ventes par mois/trimestre;
  • frais estimés.

Créer 2 ou 3 scénarios différents de la façon dont ces hypothèses pourraient se dérouler. Parmi ceux-ci, ayez-en au moins un qui explique un scénario négatif. C’est important, car de manière réaliste, très peu d’entreprises sont réellement en mesure de réaliser leurs projections financières au cours de la première année d’activité.

Établissez des projections sur 5 ans, mais évaluez la première année sur une base mensuelle ou trimestrielle.

 

10. N’essayez pas de lancer trop d’offres à la fois

De nombreuses startups font l’erreur de penser qu’elles peuvent lancer plusieurs produits ou services en même temps. Cela est rarement fait avec succès. Concentrez-vous plutôt sur le lancement réussi et la croissance d’un produit/service, puis prévoyez d’en ajouter d’autres plus tard.

 

11. Assurez-vous de souligner les réalisations de votre équipe principale

Souvent, c’est l’héritage des dirigeants de l’entreprise qui attire les investisseurs, les propriétaires, les employés et les autres parties prenantes à l’entreprise. Leur présence réduira les incertitudes que les investisseurs et autres parties prenantes ont quant à votre inexpérience dans l’entreprise.

Incluez les biographies des membres de l’équipe dans votre plan et mettez en avant leurs principales réalisations.

 

12. Personnalisez les données et les statistiques

Il est vraiment important de donner beaucoup de statistiques, de chiffres, d’études de cas et de données dans votre business plan. Mais au lieu de simplement les énumérer, expliquez comment ils se rapportent à votre entreprise ou comment vous pouvez utiliser ces données à votre avantage. Par exemple, s’il existe une tendance au libre-service dans votre secteur et que vous proposez des options de libre-service, soulignez-en l’importance.

 

13. Rédigez soigneusement votre résumé

Votre résumé peut faire ou défaire votre pitch. C’est la toute première chose – et parfois la seule – que certains destinataires lisent dans un plan d’affaires (surtout s’ils sont inondés de plans). Lorsque vous rédigez un plan d’affaires, assurez-vous d’expliquer clairement votre entreprise, de discuter des raisons pour lesquelles elle est particulièrement qualifiée pour réussir et de résumer succinctement les autres sections de votre plan.

 

14. N’ignorez pas la page de couverture

Enfin, n’ignorez pas votre page de couverture. Comme on dit, la première impression compte. Une page de couverture esthétique qui offre une compréhension claire de l’auteur du plan et de ce dont il s’agit, peut vous aider à atteindre votre objectif.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn