• bitcoinBitcoin (BTC) $ 19,975.07 0.78%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,355.76 0.24%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.02%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.490446 1.42%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.02%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.427317 0.63%
  • solanaSolana (SOL) $ 33.24 2.21%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.063353 2.57%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.36 1.13%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000011 2.41%
  • daiDai (DAI) $ 0.999991 0%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.845233 0.59%
  • tronTRON (TRX) $ 0.062827 0.13%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.89 1.09%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 19,944.71 1.02%
  • okbOKB (OKB) $ 15.78 0.98%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 53.49 1.77%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.70 2.26%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 12.93 0.18%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.63 2.05%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.118613 0.14%
  • moneroMonero (XMR) $ 147.10 1.56%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 118.34 2.5%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023330 1.63%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.50 1.09%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 5.98 0.7%
  • eosEOS (EOS) $ 1.16 1.49%
  • aaveAave (AAVE) $ 77.17 1.58%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.07 1.69%
  • neoNEO (NEO) $ 8.55 2.01%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 27.22 0.16%
  • kusamaKusama (KSM) $ 43.43 0.47%
Pompes_à_chaleur_:_comment_elles_fonctionnent_et_comment_les_choisir_?

Pompes à chaleur : comment elles fonctionnent et comment les choisir ?

Les pompes à chaleur permettent de réaliser des économies d’énergie, de réduire la facture énergétique et de bénéficier d’une technologie de plus en plus efficace. Un bref aperçu.

 

Comment fonctionne une pompe à chaleur

 

Un système composé de différentes étapes et défini par l’innovation technologique, mais pour rendre plus clair le fonctionnement d’une leads pompes a chaleur, une référence aux réfrigérateurs vient à la rescousse, mais en inversant le système. Si dans un réfrigérateur, en effet, la chaleur est extraite de l’intérieur et expulsée vers l’extérieur, dans la pompe à chaleur, le processus est inversé. Une pompe à chaleur extrait la chaleur d’une source naturelle (air, eau ou terre) et la transporte à l’intérieur du bâtiment à la température requise. Il s’agit de procédés technologiquement avancés et à faible impact pour des performances liées à l’efficacité de la vie et au bien-être.

 

Quelle source d’énergie utiliser ?

 

Les pompes à chaleur disponibles sur le marché sont adaptées aux conditions de chaque site spécifique et à la demande de chaleur requise. Pour cette raison, ils peuvent utiliser différentes sources d’énergie :

  • air : c’est la solution la plus courante, car l’air est la source la plus disponible et offre le meilleur rapport performance/prix. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte les performances dans les régions climatiques aux températures froides et les émissions sonores générées par le mouvement de l’air ;
  • le sol : la pompe à chaleur géothermique fonctionne grâce à la température constante présente dans le sous-sol. L’installation d’une pompe à chaleur géothermique est idéale lors de la construction d’un nouveau bâtiment ou lors de rénovations importantes, car elle a le rendement le plus élevé lorsqu’elle est combinée à de grandes surfaces radiantes, telles que des panneaux et des planchers radiants ;
  • eau : dans ce cas, la pompe à chaleur puise l’eau dans des aquifères souterrains ou des puits ; c’est une solution rentable lorsque l’eau est disponible à faible profondeur ;
  • chaleur résiduelle : il s’agit essentiellement de solutions adaptées aux installations industrielles, où la chaleur résiduelle provenant d’autres processus est utilisée.

Types de pompes à chaleur

 

Compte tenu des caractéristiques climatiques de la France, il existe trois types de pompes à chaleur électriques à choisir en fonction du type de bâtiment et de l’utilisation prévue :

  • air-eau : ce sont les moins chers à installer et ils fonctionnent en extrayant la chaleur de l’air extérieur de la maison, même à des températures inférieures à zéro. Le rendement est optimal lorsque les températures se situent entre 0 et 10 degrés, dans d’autres situations météorologiques, l’apport énergétique augmente ;
  • eau-eau : ce type de pompe à chaleur est basé sur l’utilisation d’eau souterraine, de rivière, de lac ou de mer. Leur installation est plus invasive, car elle implique des travaux de forage nécessaires pour atteindre la nappe phréatique ; cependant, leur rendement est nettement supérieur à celui des pompes air-eau ;
  • les eaux souterraines : elles exploitent la chaleur géothermique de la terre et sont également utilisées lorsque les eaux souterraines sont absentes. Dans ce cas, les tuyaux doivent être installés à l’extérieur, à environ un mètre et demi de profondeur s’ils sont installés horizontalement, ou jusqu’à 50 mètres s’ils sont installés verticalement.

Économies d’énergie avec les pompes à chaleur

 

En fait, les pompes à chaleur utilisent des sources renouvelables pour fonctionner et, bien que le moteur du système utilise principalement de l’électricité, lorsqu’elles sont combinées à un système photovoltaïque, elles ont un impact environnemental très faible. Parmi les principaux atouts des pompes à chaleur figure le fait qu’elles permettent de chauffer en hiver et de rafraîchir en saison chaude, sans avoir à installer un système de climatisation, ainsi que de chauffer l’eau sanitaire. Leur efficacité est optimisée s’ils sont reliés à des systèmes de chauffage par panneaux radiants au sol, qui fonctionnent avec des températures de départ plus basses que les radiateurs traditionnels.

Facebook
Twitter
LinkedIn