Ouverture d’entreprise : que vaut la franchise ?

L’entrepreneuriat a le vent en poupe ces dernières années. Pour preuve, près de 300 000 entreprises sont créées chaque année en France. Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de créer une entreprise entièrement autonome ou d’ouvrir une franchise. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels en sont les avantages et les inconvénients de la franchise ? Découvrez les réponses dans ce tour d’horizon sur le sujet !

Qu’est-ce que la franchise ?

D’une certaine manière, un franchisé peut être considéré comme le représentant de la marque de son franchiseur au niveau local. Ce dernier n’est frappé par aucune limitation en ce qui concerne le nombre de représentants qu’il peut avoir. Ainsi, certaines enseignes ont développé un réseau de franchises très vaste. C’est notamment le cas de 7-Eleven avec ses 60 000 magasins dans le monde ou encore du célèbre McDonald’s avec ses 36 000 points de vente répartis dans 126 pays.

La franchise est un accord entre deux entités juridiquement et financièrement indépendantes : le franchiseur et le franchisé. Le premier autorise le second à commercialiser ses produits ou services en contrepartie d’une compensation financière. Celle-ci représente en général un pourcentage du chiffre d’affaires du franchisé et les termes de cet accord sont dûment notés dans le contrat de franchise. Pour ouvrir une franchise rentable, il est important de bien se préparer et de vérifier si on a le bon profil.

devenir franchisé

Devenir franchisé : quels sont les avantages ?

70 à 90 % des entreprises qui intègrent un réseau de franchises sont toujours actives après 5 ans. C’est donc un contrat qui offre des avantages certains.

Bénéficier de l’assistance du franchiseur

En tant que franchisé, vous bénéficiez d’une assistance continue de la part du franchiseur comme le stipule le contrat de franchise. Cette assistance peut être financière, technique, commerciale ou juridique. Elle peut même s’étendre à la gestion de stocks. Vous ne perdez pas de temps dans la gestion de vos activités, contrairement à une start-up. Vos objectifs sont clairs et vous pouvez vous consacrer pleinement au développement de votre entreprise.

Par ailleurs, le franchiseur met à votre disposition la puissance de sa logistique (chaîne d’approvisionnement solide, livraison…) et un support technique spécialisé.

Profiter de la notoriété du franchiseur

Généralement, un franchiseur est une grande entreprise bien établie sur le plan national et international. De ce fait, en devenant franchisé, vous bénéficiez instantanément de son image de marque et de sa grande notoriété. Toutes les campagnes publicitaires qu’il mène sur le plan national auront un impact sur votre activité. Les admirateurs locaux de la marque seront très intéressés par vos services et deviendront naturellement vos clients.

Tirer profit d’un savoir-faire établi

L’un des plus grands avantages de la franchise est qu’il permet au franchisé de profiter du savoir-faire qui a fait la renommée du franchiseur. Il peut ainsi profiter de ses licences et de ses brevets en toute légalité. Il profite d’un concept qui marche et qui a déjà fait ses preuves, ce qui réduit considérablement les risques qu’il prend. Comparé à une jeune start-up, le franchisé aura à fournir moins d’efforts. En effet, dès son installation, il bénéficiera d’une longueur d’avance notable sur le reste du marché.

Bénéficier d’une faible concurrence dans votre espace géographique

Lorsque vous devenez franchisé, vous êtes sûr de ne pas avoir dans votre espace géographique d’entreprises appartenant au même réseau de franchise que vous. En effet, une clause d’exclusivité présente dans le contrat de franchise le stipule clairement. Vous avez ainsi plus de facilité à écouler vos produits ou à vendre vos services.

De plus, l’appartenance à un réseau de franchise vous donne l’accès à des informations précieuses comme les services et produits qui se vendent le mieux. Cela vous permet ainsi de mieux orienter vos efforts de marketing. Vous gardez d’ailleurs toujours une longueur d’avance sur vos concurrents locaux puisque vous bénéficiez systématiquement des résultats de la branche recherches et développement de votre franchiseur.

Quelles sont les limites de la franchise ?

Devenir franchisé n’a pas que des avantages. Avant de vous décider, il faudra également tenir compte de ses inconvénients.

Une perte d’indépendance

Lorsque vous êtes franchisé, vous avez l’obligation de vous conformer aux règles et aux directives du franchiseur. En effet, selon l’accord signé, ce dernier peut vous imposer le strict respect de son cahier des charges : l’emplacement de l’entreprise, les horaires d’ouverture, la signalisation, l’aménagement… En exerçant ce contrôle, l’objectif du franchiseur peut être de maintenir une certaine uniformité dans ses différents points de vente afin que son image de marque n’en soit pas affectée. Quoi qu’il en soit, votre liberté en tant que franchisé est limitée comparée à celle d’une entreprise classique.

Des coûts plus élevés

L’investissement dans une franchise s’avère souvent plus coûteux que la création d’une entreprise classique. En effet, à l’ouverture, vous devez d’abord vous acquitter d’un droit d’entrée. C’est ce droit qui vous autorise à exploiter la notoriété et le savoir-faire du franchiseur. À cela s’ajoutent les redevances à verser en fonction de vos revenus commerciaux. De plus, il n’est pas rare que le franchiseur vous facture des frais supplémentaires pour certains services fournis.

Comment devenir franchisé ?

être franchisé

Comme pour toute entreprise, il est important d’établir un business plan :

  • Analyser vos motivations profondes (pour quelles raisons souhaitez-vous ouvrir une franchise de cette marque spécifiquement ?)
  • Déterminer votre capacité de financement (assurez-vous de pouvoir couvrir au minimum 1/3 de l’investissement total qui peut varier de 5 000 à plus de 500 000 euros selon les cas)
  • Faire le choix du franchiseur (tenir compte de critères comme l’originalité du concept, la qualité des services proposés, la réactivité…)
  • Élaborer votre budget prévisionnel pour déterminer votre besoin en financement et estimer la rentabilité de votre projet
  • Rechercher un local
  • Choisir votre statut juridique
  • Signer votre contrat de franchise.

En définitive, l’ouverture d’une franchise est un bon moyen de lancer une entreprise sans prendre trop de risques. Vous bénéficiez de l’accompagnement et du savoir-faire d’une marque qui est déjà bien installée sur le marché. En contrepartie, vous aurez à faire quelques concessions, notamment en ce qui concerne votre degré d’autonomie.