• bitcoinBitcoin (BTC) $ 49,247.00 1.49%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,190.80 1.95%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 572.22 3.6%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0%
  • solanaSolana (SOL) $ 190.61 2.01%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.34 0.72%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.36%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.795329 0.28%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 27.25 0.96%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.173810 2.9%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000036 0.32%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 2.08 0.81%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.12%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 49,230.00 1.49%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 152.88 0.18%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.26%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 18.70 1.09%
  • tronTRON (TRX) $ 0.084739 1.26%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 457.04 1.69%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 16.65 2.06%
  • okbOKB (OKB) $ 26.81 15.05%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.273317 1.78%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 23.50 3.95%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 83.80 1.77%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.088205 0.53%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 29.24 0.56%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 38.28 0.25%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 37.99 0.52%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 4.54 2.24%
  • moneroMonero (XMR) $ 199.35 1.62%
  • eosEOS (EOS) $ 3.20 8.35%
  • kusamaKusama (KSM) $ 275.53 2.92%
  • aaveAave (AAVE) $ 180.09 5.1%
  • neoNEO (NEO) $ 28.42 2.01%
media-incontournable-plateforme-utiliser-linkedin.jpg

LinkedIn : comment utiliser cette plateforme incontournable ?

Vous vous demandez : « à quoi sert LinkedIn ? » et « comment utiliser LinkedIn ? ». Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul. Beaucoup de gens pensent que la seule utilité de LinkedIn est de chercher un nouvel emploi. C’était peut-être le cas lorsque le site a été lancé en 2003. Aujourd’hui, les gens utilisent LinkedIn à des fins professionnelles. Ils s’en servent par exemple pour nouer des relations avec des professionnels partageant les mêmes idées, se tenir au courant des tendances du secteur et recruter de nouveaux prospects susceptibles de devenir des clients.

Si vous pensez qu’il est temps pour vous de participer, voici comment devenir un meilleur utilisateur et rendre LinkedIn plus efficace pour vous et votre entreprise.

Utilisez une surcouche à la messagerie LinkedIn

Chaque jour, de nombreuses personnes s’inscrivent et créent des comptes LinkedIn. Cela a pour répercussion de booster le nombre de messages. Seul problème : la messagerie LinkedIn a souvent été pointée du doigt pour son manque de praticité et de fonctionnalités :

  • si vous recherchez un ancien message, vous devez vous souvenir de la date à laquelle vous avez contacté la personne concernée,
  • la messagerie de LinkedIn est en effet simplement organisée par date,
  • cette boite de réception est dans l’incapacité de gérer plusieurs dizaines de messages par jour,
  • le système de messagerie présente parfois des bugs.

La plupart des clients potentiels se posent souvent les mêmes questions. Certes, vous avez un discours de vente prédéfini et des réponses préparées en fonction des questions. Mais le temps d’ouvrir votre document, de trouver la question et d’y répondre de manière personnalisée, vous aurez perdu 2 minutes.

Dès lors que les réponses aux 20 premiers messages non lus ont été apportées, il faut charger une nouvelle page afin d’accéder aux messages suivants. Encore une perte de temps ! En effet, chaque réponse envoyée à un collaborateur ou à un prospect fait remonter sa conversation en haut de la page. Vous devez donc scroller constamment pour fournir vos réponses les unes après les autres.

La solution serait d’utiliser un outil de messagerie que vous pouvez facilement greffer sur LinkedIn. Cela améliorera considérablement votre efficacité, surtout lorsqu’il s’agit de gérer la correspondance sur LinkedIn. Si vous ne connaissez pas Piwaa, il s’agit d’une extension Google Chrome qui permet aux utilisateurs d’ajouter une nouvelle boite aux lettres à leurs comptes LinkedIn existants. Son principal avantage : il agit comme une « surcouche » au système de messagerie de l’entreprise. Ses fonctionnalités sont vraiment flexibles, vous garantissant ainsi une expérience plus conviviale.

surcouche messagerie LinkedIn

Créez des groupes d’engagement sur LinkedIn

Comment certaines personnes sur LinkedIn font-elles pour obtenir des centaines ou des milliers de commentaires et de likes sur leur contenu ? D’autres ont moins de chance et comptent une poignée de likes et peut-être un ou deux commentaires tout au plus. La meilleure façon de devenir viral est de créer constamment un contenu incroyable qui attire un public nombreux, fidèle, pertinent et engagé. Ce même public commentera vos publications.

Cependant, que se passe-t-il si vous avez un excellent contenu, mais que vous cherchez encore à vous constituer une audience sur LinkedIn et que vos messages ne semblent pas avoir de succès ?

Pour booster vos publications, une stratégie consiste à rejoindre ou à créer un groupe d’engagement sur LinkedIn. Le concept est simple : rejoignez à un groupe de personnes qui accepte d’aimer et de commenter les messages LinkedIn des autres. Cela déclenche l’algorithme de LinkedIn qui se dit : « Hé, ce contenu est très intéressant, puisque tant de personnes semblent s’y intéresser ». Résultat : ce contenu sera promu dans le flux LinkedIn pour d’autres personnes susceptibles de s’y intéresser.

Si cette tactique vous semble un peu obscure ou susceptible d’être utilisée de manière abusive, vous avez tout à fait raison. Les pods d’engagement peuvent être utilisés pour manipuler le système (mauvais) ou faciliter une activité positive qui se produit déjà naturellement (bon).

Pods d’engagement : comment ça marche ?

Les groupes d’engagement sont généralement créés en lançant un fil de discussion privé sur LinkedIn et en ajoutant des participants à ce dernier. Ensuite, chaque fois qu’une personne souhaite que les membres du groupe aiment et commentent quelque chose, elle publie le lien vers le message dans le pod.

Avec les pods d’engagement, on entend souvent dire que si vous demandez aux membres du pod d’aimer et de commenter vos publications, vous devez rendre la pareille lorsque d’autres vous demandent de les aider. Certains propriétaires de groupes d’engagement sont très stricts à ce sujet et tiennent même le compte pour s’assurer qu’il n’y a pas de sangsues dans leur groupe.

LinkedIn réseau proLinkedIn réseau pro

Les pods d’engagement ont tendance à être plus efficaces lorsqu’ils comptent 20 à 30 membres, et qu’au moins 50 % d’entre eux sont très actifs. Si le nombre de membres est supérieur à ce chiffre, chaque membre ne peut plus suivre. Mais si 10 à 15 personnes dans un pod publient cinq jours par semaine, et que d’autres interviennent ici et là, alors cela a tendance à bien fonctionner.

Comment rejoindre un groupe d’engagement sur LinkedIn ?

La façon la plus simple de commencer avec les groupes d’engagement est de rejoindre un de ceux qui sont déjà en action. Ainsi, vous n’avez pas à le créer ou à le gérer. Vous vous contentez de participer. Le plus difficile est de trouver un bon pod d’engagement.

Si vous êtes déjà actif sur LinkedIn, que vous créez du contenu intéressant et que vous aimez et commentez beaucoup les publications des autres, il y a de fortes chances que vous soyez invité tôt ou tard à participer à un pod. Vous pourrez alors l’essayer et, s’il vous convient, y rester. Si vous voulez être plus proactif et que vous cherchez à rejoindre un groupe d’engagement, voyez si l’un de vos contacts en connaît un bon.

Point important : la qualité d’un groupe d’engagement dépend de ceux qui le composent. Prenez un peu de recul et examinez comment attirer l’attention sur LinkedIn afin de comprendre avec quel type de personnes vous souhaitez faire partie d’un groupe de discussion.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn