• bitcoinBitcoin (BTC) $ 48,622.00 1.61%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,078.36 3.53%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 559.36 2.75%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.17%
  • solanaSolana (SOL) $ 183.30 6.45%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.31 5.01%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 0.998335 0.01%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.779199 5.3%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 26.54 7.16%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.167470 4.31%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000034 8.8%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 0.999025 0.02%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 48,599.00 1.55%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.81 16.39%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 148.43 5.83%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.09%
  • tronTRON (TRX) $ 0.086113 0.15%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 18.06 8.9%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 446.04 2.91%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 15.92 6.58%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 23.27 13.75%
  • okbOKB (OKB) $ 24.73 1.06%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.263597 6.19%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 81.80 3.36%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.085884 9%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 28.56 8.13%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 37.09 7.47%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 37.27 5.15%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 4.40 10.7%
  • moneroMonero (XMR) $ 193.34 4.69%
  • eosEOS (EOS) $ 3.08 0.44%
  • kusamaKusama (KSM) $ 268.87 10.32%
  • aaveAave (AAVE) $ 175.14 11.74%
  • neoNEO (NEO) $ 28.20 3.18%
entreprise-paiement-reduire.jpg

Entreprise : comment réduire les délais de paiement ?

Chaque année, près de 80% des petites et moyennes entreprises souffrent des retards de paiement de leurs clients. Cette statistique est préjudiciable pour une grande partie des entreprises qui dépendent des organismes de prêt. Les difficultés à récupérer les paiements font d’ailleurs partie des principales raisons pour lesquelles de nombreuses entreprises font faillite. Plus le solde des comptes clients est élevé, plus le risque de défaillance est important. Il est donc crucial pour les entreprises de réduire les délais de paiement des clients. Quelles solutions adopter dans ce cas ?

Recourez à l’affacturage

Vous pouvez engager une agence de recouvrement de créances pour vous aider à récupérer vos impayés. Il existe de nombreuses agences de recouvrement sur le marché. Généralement composées d’avocats, celles-ci sont appelées à contacter les clients en votre nom par le biais d’avis écrits, en leur donnant des avertissements pour rembourser la somme due. En attendant la récupération des impayés, ces agences peuvent mettre à votre disposition de la liquidité, cliquez ici pour entrer en contact avec une agence de courtage en affacturage.

En cas d’échec, les agences vous aideront dans toutes les procédures juridiques. Elles s’occuperont des actions en justice pour vous, vous évitant ainsi de devoir y consacrer du temps et des efforts. En faisant appel à une agence d’affacturage, vous êtes certains que votre entreprise récupérera les fonds impayés le plus rapidement possible, grâce à une procédure juridique en bonne et due forme.

affacturage réduction délais paiement

Informez à l’avance de vos conditions de paiement

S’il y a un problème de communication entre les parties concernant les conditions de paiement, c’est un désastre qui risque de se produire. Avant même de leur accorder un crédit ou de leur vendre un produit à crédit, vous devez prendre le soin de notifier à vos clients vos conditions de paiement à travers un document formel. Ce document doit indiquer la politique de l’entreprise en cas de défaut de paiement et les dates d’échéance des paiements. Des copies écrites des accords pousseront donc vos clients à faire preuve de professionnalisme. Cela vous donnera également une longueur d’avance si l’affaire devait être portée devant la justice.

Rappelez-leur les paiements à l’aide de systèmes automatisés

Il est extrêmement important de rappeler à temps les échéances des paiements dus. Bien sûr, ce rappel ne doit pas être effectué dans un langage discourtois, au risque de vous coûter des affaires futures avec le client. C’est pour cette raison que vous devez opter pour des outils de gestion automatisée des factures et des paiements.

Une application de facturation électronique sera assurément l’un des outils les plus innovants pour les PME et les startups. Elle permet d’envoyer des rappels automatiques aux clients concernant leurs prochains paiements par SMS ou par e-mail en un seul clic. Elle possède également une multitude d’autres fonctionnalités, qui rendent les processus de facturation électronique plus fluides et plus faciles à gérer.

Minimisez les risques en diversifiant les créances

Pour minimiser l’effet de levier de vos clients sur vous, ne cédez jamais à crédit une grande partie de votre stock à un même client, aussi bon que soit son profil de créancier. En supposant que le montant prêté soit constant, le nombre de créanciers doit être aussi élevé que possible. Le montant moyen que devra le créancier après cession des produits doit en effet être directement proportionnel à la probabilité de défaillance qui le caractérise. Un créancier au solde trop élevé qui prévoit de payer en retard peut avoir un effet significatif sur votre trésorerie ou votre fonds de roulement. Vous devez donc minimiser cet effet.

Exigez des paiements partiels de la part des clients

Lorsque le crédit est mis en place, vous pouvez également exiger du client une partie du montant facturé. Cela peut être fait lorsque vous traitez avec des clients qui ont des antécédents douteux. Il en sera de même avec les nouveaux acheteurs sur lesquels vous n’avez aucune information commerciale. Le paiement partiel tourne généralement autour de 20% du montant facturé, mais il peut également aller jusqu’à 50% selon la situation. Les créanciers qui ont l’habitude de payer à temps peuvent être exemptés de ce premier règlement. Au niveau des nouveaux clients, le paiement partiel avant une vente vous permet de développer des relations commerciales saines avec eux.

Diversifiez les moyens de paiement

Pour faciliter et accélérer le règlement des créances ou des factures, il est important que vous multipliiez les moyens de paiement. En mettant à la disposition de vos clients les modes de paiement en ligne, vous réduisez considérablement les échéances. Avec les prélèvements SEPA et les virements automatiques, les transactions sont traitées instantanément. En dehors de ces solutions, vous pouvez utiliser l’assurance-crédit commerciale pour minimiser le risque de fragilisation de votre trésorerie à cause d’impayés.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn