Devenir auto-entrepreneur : du rêve à la réalité

Vous rêvez d’exercer votre propre activité, indépendant, sans autre patron que vous-même ? Devenir auto-entrepreneur nécessite certaines démarches administratives, mais la procédure a été bien simplifiée et peut surtout s’effectuer à distance, depuis chez vous. Découvrez comment faire de votre rêve de devenir auto-entrepreneur une réalité.

Commencez par vous déclarer en tant qu’auto-entrepreneur

Avant tout, il vous faudra effectuer votre déclaration de micro-entrepreneur. Cette étape est nécessaire si vous désirez être inscrit au régime d’auto-entrepreneur. Il faut noter que la déclaration s’effectue différemment selon que l’activité en question soit règlementée ou non. En vous rendant sur le site auto-entrepreneur.pro, vous aurez davantage d’informations en rapport avec la procédure à suivre pour la déclaration d’auto-entrepreneur.

La déclaration se doit d’être adressée au CFE (Centre de Formalité des Entreprises) du secteur d’activité. S’il s’agit d’une activité commerciale, vous devrez transmettre votre déclaration à la CCI (Chambre de commerce et d’industrie). Si vous comptez effectuer une activité en rapport avec l’artisanat ou, dans certains cas, couplée avec un commerce, vous devrez vous adresser à la CMA (Chambre des métiers et de l’artisanat). L’URSSAF est chargée des activités libérales.

Il convient donc de rechercher le CFE régissant votre domaine avec un scan de votre pièce d’identité. Pour effectuer la déclaration, vous pouvez vous rendre sur le site Guichet Entreprises ou sur la plateforme en ligne du CFE de l’URSSAF. Le portail auto-entrepreneur peut aussi être utilisé pour cette tâche.

Une fois la déclaration effectuée, le CFE en charge de votre dossier vous fera parvenir les données suivantes :

  • le code APE auto-entrepreneur ;
  • le numéro SIRET ;
  • votre régime d’imposition ;
  • les contacts des intervenants fiscaux à payer ;
  • ainsi que le contact de celui qui vous renseignera sur les allègements et exonérations dont vous bénéficierez.

Par ailleurs, vous aurez aussi besoin de votre KBIS Auto-entrepreneur. Pour l’obtenir, vous aurez à vous faire immatriculer au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Si vous devez intervenir dans un domaine de l’artisanat, pensez à effectuer un stage avant de vous installer (SPI).

auto entrepreneur

Souscrivez au régime social et fiscal adéquat

Une fois inscrit en tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes automatiquement inscrit au régime micro-social. Vous devrez aussi choisir le régime fiscal de votre micro-entreprise. Considéré comme entrepreneur indépendant, vous accéderez à la sécurité sociale ainsi qu’au régime des indépendants. Le régime auquel vous cotisez vous procurera aussi des facilités vis-à-vis du plan de retraite.

Recourez aux aides pour auto-entrepreneurs

Pour mieux faire évoluer votre activité, vous pouvez recourir à certaines aides adaptées pour les auto-entrepreneurs, selon leur domaine. Les banques proposent aussi des tremplins et concours avec à la clé un petit bonus pour le projet gagnant. D’autres aides plus spécialisées existent comme l’ADIE par exemple s’est donné pour mission de guider tout auto-entrepreneur délaissé par le marché du travail. D’autres aides se destinent spécifiquement aux entrepreneurs souffrant d’un handicap, ainsi qu’aux entrepreneurs femme.

N’hésitez plus à faire de votre rêve de devenir auto-entrepreneur une réalité !