Comment faire traduire un document ?

Une entreprise a souvent la nécessité de faire traduire des documents, surtout si elle veut élargir son horizon et se développer à l’international. La traduction est un véritable travail de professionnel qui demande de hautes compétences. En effet, il ne suffit pas de maîtriser deux langues différentes. Il faut aussi une certaine technique et un certain savoir-faire.

Les différentes étapes de traduction

Une traduction de document d’entreprise réussie passe par plusieurs étapes, dont :

  • la préparation
  • la traduction
  • la relecture
  • la révision

Pour mener à bien toutes ces étapes et si vous résidez en Moselle, vous pouvez contacter une agence de traduction qui prendra soin de vous attribuer des professionnels de la traduction.

La préparation de la traduction : l’importance de faire appel à un traducteur

La préparation est indispensable avant de passer à la traduction proprement dite. Cette étape commence par l’analyse du document source. Elle permet d’identifier les éventuelles ambiguïtés que l’on peut trouver sur le document. Par ambiguïté, on sous-entend des termes ou des vocabulaires qui ne sont pas bien définis. Ces derniers risquent de fausser la traduction d’un document d’entreprise.

Après l’analyse du document source, le traducteur doit préparer les outils nécessaires pour mener à bien sa mission : les glossaires, les terminologies propres à l’entreprise, etc. En fonction du document à traduire, il peut aussi utiliser un outil de traduction assistée par ordinateur. Attention à ne pas confondre cet outil avec un logiciel de traduction automatique, comme Google Translate.

agence de traduction à Metz

La traduction du document par une agence de traduction

La traduction ne consiste pas à traduire mot par mot, mais à transmettre le message du document. En effet, il consiste avant tout à faire passer un sens et une émotion.

La traduction d’une expression par exemple nécessite une connaissance approfondie des cultures de deux langues de travail. Une expression qui existe dans une langue risque de ne pas avoir de traduction et même d’être incohérente dans une autre langue à cause de la culture. Le rôle d’un traducteur est donc d’adapter le texte en fonction de la nouvelle culture.

La relecture : étape essentielle pour un document de qualité

La relecture vise à corriger les éventuelles erreurs d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe commises lors de la traduction. Il en est de même pour les erreurs de typographies qui peuvent se glisser dans le nouveau texte.

La révision : bien vérifier la qualité sémantique du document

La révision est une étape de la traduction qui consiste à comparer le document source et le document traduit. En principe, une autre personne que celle qui a fait la traduction doit se charger de cette tâche. La révision a pour objectif de rectifier les éventuels contresens, les oublis ainsi que les non-sens qui peuvent être présents dans le nouveau document.

La mise en page multilingue

Vous devez aussi confier la mise en page multilingue de vos documents d’entreprise à un professionnel. Cela concerne aussi bien les brochures que les étiquettes ou les posters.

Dans ce genre d’acte de traduction, il ne s’agit pas seulement de traduire (ce qui est déjà tout un travail). Il faut aussi penser à ne pas trop s’écarter de la conception visuelle du document source. En effet, dans la mise en page multilingue, il faut à tout prix préserver la cohérence graphique du document source et l’adapter au nouveau document.