• bitcoinBitcoin (BTC) $ 16,867.56 0.79%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,232.08 1.99%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.03%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.01%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.12%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.384262 1.48%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.095933 3.39%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.310198 2.25%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.892645 1.92%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.29 3.16%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 77.16 2.17%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 1.7%
  • okbOKB (OKB) $ 21.00 0.14%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.03%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.58 4.12%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053199 0.66%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.02 1.37%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 6.90 1.97%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,839.05 0.64%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 9.60 4.97%
  • moneroMonero (XMR) $ 143.95 0.64%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 18.74 3.65%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.084514 1.72%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 109.32 1.44%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.34 5.11%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.018745 1.84%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.18 4.21%
  • eosEOS (EOS) $ 0.999959 4.55%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.878801 2.27%
  • aaveAave (AAVE) $ 61.21 3.64%
  • neoNEO (NEO) $ 6.84 4.2%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 24.73 1.96%
  • kusamaKusama (KSM) $ 29.26 3.63%
Comment_améliorer_le_BFR_de_l’entreprise_?

Comment améliorer le BFR de l’entreprise ?

Comment améliorer le BFR de l’entreprise ?

 

Le besoin en fonds de roulement ou BFR d’une entreprise est le résultat du décalage entre les encaissements et les décaissements. En d’autres termes, il s’agit de la somme dont l’entreprise a besoin pour survivre en attendant les paiements des clients. Pour connaitre le montant, on effectue ce que l’on appelle le calcul du BFR. Mais que se passe-t-il si l’entreprise ne dispose pas d’assez de fonds ? Comment améliorer le BFR de l’entreprise ?

 

Pourquoi améliorer le BFR ?

 

Quand une entreprise propose des produits ou des services, il y a souvent un décalage entre le moment où elle achète ses matières premières et paie ses salariés et le moment où elle reçoit le paiement de ses clients. Pour amortir les sommes nécessaires à ce décalage, on effectue le calcul du BFR ou Besoin en Fonds de Roulement. Connaitre ce chiffre permet de savoir quel montant de trésorerie on aura besoin pour que l’entreprise puisse continuer de fonctionner comme il se doit. Lorsque l’on effectue un calcul du BFR, on peut alors se rendre compte que le montant dont on dispose est insuffisant. Dès lors, il convient d’entreprendre des actions pour améliorer le BFR de l’entreprise afin de limiter le risque de défaillances.

 

Trouver de nouveaux moyens de financement

 

Si la trésorerie de l’entreprise n’est pas assez pleine, il se peut que cette dernière rencontre des difficultés pour combler son BFR. Dès lors, plusieurs solutions sont envisageables comme moyens de financement comme :

  • le Revenue Based Financing, que l’on trouve notamment sur https://unlimitd.com/ et qui permet de regagner en trésorerie en se basant sur les futurs revenus de l’entreprise ;
  • la levée de fonds qui permet de faire appel à l’aide extérieure, mais qui peut entraîner la dilution ;
  • le crédit professionnel, qui implique cependant certains frais pour l’entreprise et qui peut être difficile d’accès, car il demande des garanties ;
  • le crowdfunding, qui est très intéressant, mais qui peut demander un certain temps avant de réunir la somme requise, etc.

Chaque entreprise peut donc trouver un moyen de financement qui lui correspond. Cela étant, il est aussi possible d’améliorer son BFR en menant des actions et des changements en interne.

 

Quelles actions pour améliorer le BFR ?

 

L’entreprise a la possibilité de mener plusieurs actions d’amélioration du BFR. En fonction de ses possibilités et de son fonctionnement, elle peut notamment :

  • mettre en place un système de relance de paiement des clients ;
  • demander un acompte aux clients ;
  • recourir à l’affacturage ;
  • prévoir des délais de paiement dans les conditions de vente ;
  • mettre en œuvre des conditions d’acceptation des futurs clients pour limiter le risque d’impayé ;
  • accélérer le processus de livraison pour augmenter la rotation de stock ;
  • optimiser la gestion des stocks et tendre vers un fonctionnement de flux tendu ;
  • réduire les délais de production ;
  • négocier les délais de règlement avec les fournisseurs pour les allonger ;
  • améliorer ses approvisionnements ;
  • envisager d’opter pour le régime simplifié de TVA ;
  • ppter pour des paiements trimestriels plutôt que mensuels pour les charges, etc.

Il existe donc une multitude de méthodes qui vont permettre d’améliorer le BFR d’une entreprise. L’accompagnement d’un professionnel du sujet comme un comptable peut alors être précieux. Il sera en mesure de faire des recommandations pertinentes visant à aider l’entreprise à améliorer son besoin en fonds de roulement.

Facebook
Twitter
LinkedIn