• bitcoinBitcoin (BTC) $ 20,241.00 3.97%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,142.38 4.31%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.15%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.14%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.36%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.324199 2.8%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.458287 2.38%
  • solanaSolana (SOL) $ 36.26 8.04%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.067495 2.09%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.93 3.44%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.33%
  • tronTRON (TRX) $ 0.067477 1.04%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000010 2.77%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 20,216.00 3.74%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.522861 4.64%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 49.99 3.36%
  • okbOKB (OKB) $ 12.50 2.12%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 6.27 2.31%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.108695 1.83%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.94 5.22%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 5.37 5.76%
  • moneroMonero (XMR) $ 125.12 3.84%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 15.08 3.23%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 105.95 3.27%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023308 4.79%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 5.53 3.24%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.51 2.79%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.22 3.59%
  • eosEOS (EOS) $ 0.985419 4.66%
  • aaveAave (AAVE) $ 61.63 4.45%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 22.85 3.61%
  • neoNEO (NEO) $ 8.43 3.06%
  • kusamaKusama (KSM) $ 50.99 3.16%
4_astuces_pour_vous_aider_à_choisir_un_CRM_open_source

4 astuces pour vous aider à choisir un CRM open source

 

Un CRM (Customer Relationship Management) est un logiciel de gestion de la relation client. L’outil de gestion permet de traiter l’ensemble des informations clients sauvegardées au sein de l’entreprise. Seulement, la multiplication des outils crm open source disponible sur le marché rend le choix assez complexe. De nombreux éléments sont à considérer pour bien choisir le logiciel crm idéal pour votre organisation. Pour vous aider dans ce contexte, découvrez les meilleures astuces pour le choix d’un CRM.

1-Définir les besoins de l’entreprise pour choisir un logiciel CRM adapté

 

Le choix d’un CRM open source au sein d’une entreprise relève d’une décision logique. Souhaiter être dans la tendance et se moderniser ne sont pas des raisons suffisantes pour choisir un logiciel de gestion de la relation client. L’entreprise doit avoir un besoin précis en termes de digitalisation des services, une accélération de la transformation numérique ou encore la fluidification des échanges avec les collaborateurs. Pour ainsi dire, le choix d’un outil CRM va dépendre des besoins de l’organisation sur tous les plans. Définir ses besoins permet de les relier à un objectif précis : fidéliser les clients, anticiper le système de management ou encore numériser les échanges. Le logiciel de gestion à choisir doit avant toute chose comprendre l’ensemble des fonctionnalités dont l’entreprise a besoin pour se développer. Une séance de brainstorming avec ses collaborateurs peut être une bonne idée pour décrypter le projet.

 

2-CRM open source : un choix en fonction du type d’entreprise

 

A chaque type d’entreprise correspond un CRM spécifique, adapté à son activité. Vous pouvez trouver une solution CRM open source sûre et fiable en consultant notre lien. Il ne serait pas judicieux de choisir une solution CRM destinée pour une grande enseigne si vous ne tenez qu’une petite entreprise.

Le CRM idéal varie alors selon la taille de l’entreprise et le budget alloué pour le projet. Le budget est le plus souvent déterminé en fonction du nombre d’utilisateurs. Il est tout à fait possible de faire quelques comparatifs avant de sélectionner l’outil avec le meilleur rapport qualité prix. Les entreprises, de petite ou de grande taille, ont le choix entre un CRM externalisé en mode saas ou un CRM internalisé. Sur le plan technique, ces CRM peuvent encore être subdivisés en quelques catégories. Votre entreprise devra faire un choix suivant ses besoins :

 

Un CRM opérationnel

Un CRM opérationnel est le plus souvent le crm efficace dans le secteur de la vente et du marketing. Acheter un crm offre la possibilité d’obtenir toutes les données utiles dans le cadre d’une campagne de communication. Toutes les informations des clients sont alors stockées pour améliorer la stratégie d’approche, en vue de les fidéliser sur le long terme.

 

Le CRM collaboratif

Le CRM collaboratif est un outil crm simple assurant une grande fluidité de l’interaction entre les collaborateurs. Chaque information est hiérarchisée, avec des mises à jour automatiques pour accélérer le flux de travail et donner réponses aux besoins des clients. L’outil est très utilisé pour l’amélioration du système managérial en entreprise, pour une meilleure autonomie des collaborateurs.

 

Le CRM analytique

Le CRM analytique a pour principal but d’étudier et d’analyser les performances d’une boutique ou d’un magasin. Les prises de décision seront plus rapides et plus efficaces, renforçant le suivi global de chaque équipe.

 

3-Privilégier certains aspects caractéristiques dans le choix d’un CRM d’entreprise

 

Parmi tous les éléments à prendre en considération pour le choix d’un CRM open source, les caractéristiques des solutions sont à décrypter, que ce soit un crm pour tpe, un crm pour pme ou pour grande entreprise :

  • la facilité d’utilisation, avec une interface intuitive, une centralisation des informations, un tableau de bord de qualité ;
  • une compatibilité de l’outil avec les applications utilisées au sein de l’entreprise, que ce soit en termes de processeurs ou de systèmes d’exploitation ;
  • une adaptabilité avec le processus commercial de l’entreprise, uniformisation du parcours client, gestion des données des prospects ;
  • la possibilité de collaboration en simultanée entre divers services : service commercial, service marketing, service logistique et service livraison ;
  • la qualité du support technique, à absolument prendre en considération.

4-Impliquer son équipe de collaborateurs dans la mise en place d’un CRM open source

 

La mise en place d’un CRM open source au sein de son organisation est un projet grandiose. Il est important d’impliquer l’ensemble des collaborateurs et des équipes concernés. La première chose à faire est d’évaluer les compétences pour pouvoir utiliser le CRM. Il est conseillé de toujours opter pour un outil facile à prendre en main pour éviter de freiner le processus. Un système automatisé au maximum est aussi bien une bonne alternative pour un gain de temps dans les traitements. De plus, la configuration de logiciels complexes est loin d’être un jeu d’enfant. Sans les compétences requises, vous risquerez de passer des heures entières à devoir configurer une simple page Web, avec des résultats médiocres. 

 

Il est tout à fait possible de demander l’accompagnement d’un professionnel dans le cadre d’un tel projet, en cas de besoin.

Facebook
Twitter
LinkedIn