Sélectionner une page

Dans le secteur de la vente, nombre de personnes cantonnent la fonction d’agent commercial à la prise et la réception d’appels. C’est toutefois un métier qui requiert une grande capacité d’adaptation ainsi que de solides compétences. Dans cet article, découvrez toutes les facettes de cet acteur indispensable dans la conclusion d’une vente.

Quelles sont les tâches d’un agent commercial ?

Il faut savoir que l’agent commercial est aguerri aux ficelles de la fonction commerciale. Il peut aussi bien porter le costume de vendeur que celui de négociateur. Nous pouvons parler des agents indépendants, mais également des managers de société. L’agent commercial est polyvalent et ne se spécialise pas dans un domaine de prédilection, il est donc tout à fait en mesure de démarcher dans des secteurs variés. Ainsi, qu’il s’agisse d’immobilier, de banque, de voyage ou d’assurance, l’agent commercial peut avoir plusieurs cordes à son arc, en fonction de ses expériences professionnelles.

La prospection constitue l’essentiel du travail de cet acteur commercial. Pour obtenir des résultats appréciables, il est désormais possible de faire appel à des plateformes spécialisées. Outre un gain de temps et un meilleur investissement en termes de coûts, ce service permet d’acquérir des rendez-vous pour son agent commercial. Selon les cas, il peut d’ailleurs dispenser ses services à un seul ou divers employeurs et se charge de vendre des produits à une cible spécifique une fois les rendez-vous établis. Il transmet les commandes dont il est à l’origine, à ses patrons, et se rémunère à la commission.

agent commercial

À qui s’adresse ce métier ?

Comme le métier d’agent commercial nécessite beaucoup de déplacements pour conquérir de nouveaux prospects, il convient aux personnes qui aiment le challenge et qui n’ont pas peur des obstacles. C’est d’ailleurs pour cette raison que face à un client récalcitrant, un agent commercial doit avoir du répondant et de la souplesse pour pouvoir négocier efficacement des prix et des quantités de marchandises.

Pour être efficace, il se doit de maîtriser la nature et les spécificités de tous les produits dont il est l’ambassadeur, afin de pouvoir proposer des offres personnalisées à ses clients. En sa qualité de mandataire, il conclut les contrats au nom de son employeur. C’est par conséquent un métier qui exige beaucoup d’autonomie, le sens de l’organisation et un bon esprit d’initiative. Ses qualités devront en effet lui permettre d’accroître son portefeuille client en respectant les délais imposés.

Quelle formation suivre pour devenir agent commercial ?

Toute personne détenant le diplôme du Bac peut exercer le métier d’agent commercial. De manière générale, les profils que l’on rencontre le plus sur le marché du travail justifient d’un Bac simple à un Bac+5. Cependant, les candidatures les plus prisées par les entreprises sont celles disposant d’un BTS technico-commercial ou d’une licence professionnelle.

Pour qu’il puisse exploiter pleinement ses compétences, l’agent commercial débutant peut jouir d’une formation spécifique en interne, sous l’impulsion de son employeur. Cette étape a habituellement pour objectif de l’aider à se familiariser avec les produits et les services qui feront l’objet de sa prospection.