Sélectionner une page

Plus d’un employé désire aujourd’hui créer son entreprise, afin de pratiquer le métier de ses rêves, mettre en valeur son expertise ou atteindre l’indépendance financière. Si de nombreux Français sont prêts à lâcher un travail stable pour tenter l’aventure, d’autres ont besoin de conserver cette sécurité tout en concrétisant leurs projets. Devenir salarié porté est une solution accessible aux auto-entrepreneurs qui ne souhaitent pas faire l’impasse sur les privilèges du salariat.

Portage salarial, une approche sécurisée de l’entrepreneuriat ?

Depuis quelques années, les employés désirant lancer leur propre affaire ont la possibilité de choisir le portage salarial. À mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat, ce statut se définit comme une relation contractuelle tripartite. Cela signifie simplement que le contrat engage 3 acteurs majeurs : grâce à ce statut particulier, le salarié-consultant occupe un poste de salarié dans une entreprise, mais travaille sur ses propres projets professionnels.

Mais être employé au sein d’une entreprise ne vous limite pas dans vos avancées entrepreneuriales. Vous gérez votre emploi du temps, sans qu’une activité secondaire n’empiète sur le bon déroulement de la principale. Le statut de porté est donc particulier, car il vous permet d’accéder à un droit de positionnement unique. Vous ne définissez pas seulement votre offre : vous établissez aussi vos objectifs et vos honoraires.

En tant que porté, vous êtes en mesure de négocier directement avec vos clients. Ce statut favorise donc la concrétisation des projets d’entrepreneuriat, tout en vous permettant de préserver la stabilité qu’apporte un salaire et les protections sociales qui viennent avec. Pour le porté, c’est un choix de sécurité pratique, avec des avantages qu’il ne peut retrouver en étant livré à lui-même.

portage salarial

Créer une activité en portage salarial : comment procéder ?

Créer son activité en passant par le portage salarial est moins complexe que ce que l’on peut croire. En tant qu’indépendant, vous devez commencer par trouver des clients : si certains choisissent de se lancer sans assistance professionnelle, il est plus pratique de demander l’aide d’une entreprise spécialisée dans le portage. Cela vous renseignera non seulement sur vos possibilités de manœuvre, mais aussi sur les démarches administratives que vous devrez respecter et celles qui seront gérées par la société de portage.

Le statut de porté est recommandé aux entrepreneurs qui souhaitent exercer librement leur métier, sans renoncer aux avantages de la vie salariale : choisir le portage salarial permet notamment de garder une couverture sociale, une couverture chômage, ainsi qu’une caisse de retraite. L’aide d’une société spécialisée se résumera surtout aux démarches administratives et comptables. Mais les indemnisations ne sont pas les seuls privilèges dont vous profitez : l’accession à l’entrepreneuriat est facilité par la réduction des démarches à la création, et par l’absence d’engagements sur des fonds personnels.

Une protection utile pour le salarié

La régularité des revenus est le premier avantage pour lequel les petits entrepreneurs choisissent de devenir salarié porté. La transparence du statut séduit les employés en quête de meilleures opportunités professionnelles. Le portage salarial offre aussi la flexibilité, et la possibilité de rejoindre des réseaux de consultants, des formations, des salons d’échanges qui vous aideront à développer votre activité.