• bitcoinBitcoin (BTC) $ 49,073.00 0.99%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,113.51 2.44%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 560.37 2.84%
  • tetherTether (USDT) $ 1.01 0.48%
  • solanaSolana (SOL) $ 187.46 6.35%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.33 3.87%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 0.998863 0.31%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.791303 5.9%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 26.84 6.39%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.168637 4.92%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000035 6.3%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.26%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.85 6.84%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 48,695.00 1.58%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 149.58 6.46%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.04%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 18.51 7.86%
  • tronTRON (TRX) $ 0.083190 4.07%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 439.34 5.75%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 16.23 4.91%
  • okbOKB (OKB) $ 25.27 2.3%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 23.59 13.2%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.268639 3.54%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 81.59 3.32%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.086553 9.93%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 29.68 6.84%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 38.40 5.92%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 37.70 5.41%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 4.60 8.27%
  • moneroMonero (XMR) $ 198.61 2.11%
  • eosEOS (EOS) $ 3.03 2.86%
  • kusamaKusama (KSM) $ 274.10 8.22%
  • aaveAave (AAVE) $ 182.13 9.67%
  • neoNEO (NEO) $ 27.66 6.12%
Ripple

Ripple, une entreprise pionnière en matière de cryptomonnaies

Le monde des cryptomonnaies est au cœur de l’actualité. Ripple fait figure de pionnier dans le secteur. Le projet a été conçu à partir de 2004 par Ryan Fugger comme un dispositif monétaire numérique décentralisé. Il a été appelé, dans un premier temps, RipplePay. Ce système a été lancé officiellement en 2005, toujours dans l’objectif de proposer des paiements sécurisés à travers la planète.

Ripple, une nouvelle solution de paiement

En 2012, deux entrepreneurs : Chris Larsen et Jed McCaleb reprennent l’entreprise qui prend le nom d’OpenCoin. Leur but est simple : développer des solutions de paiement pour les établissements bancaires. C’est en 2015 que l’entreprise prend officiellement le nom de Ripple. A partir de 2012, les responsables de Ripple mettent au point leur propre blockchain pour apporter des services d’échange sur des devises, mais également pour conserver des données comptables. La cryptomonnaie développée sur cette blockchain se nomme le XRP. Beaucoup de personnes suivent donc le cours Ripple. L’idée est de permettre des échanges sécurisés entre les banques et examinés par les membres du réseau par un mécanisme précis.

Au sein de ce dispositif, le token XRP ne constitue pas une monnaie de paiement classique, mais semble plutôt être comme une monnaie universelle. Avec le système mis au point par Ripple, il est possible d’échanger un euro contre un XRP, ensuite un XRP contre un dollar. Un dispositif qui rend plus simple les échanges puisqu’il les rend rapides et peu coûteux.

De quelle manière acheter du XPR ?

Les épargnants qui le souhaitent peuvent décider d’investir dans le XRP en utilisant les sites spécialisés. Un XRP ne constitue pas une part de l’entreprise et ne donne absolument pas droit à un droit de vote. Il faut savoir que l’entreprise Ripple se donne la possibilité d’écouler, chaque mois, sur le marché jusqu’à 1 milliard d’XRP. Une part est dédiée aux clients institutionnels et l’autre est mise sur le marché. Ripple dispose du contrôle sur l’émission du token, tout en disposant de revenus réguliers par le biais de la vente d’unités. La politique du token XRP peut poser question. Il faut bien analyser tous les éléments avant de prendre la décision d’investir. Sur le marché, il existe 100 milliards de tokens XRP. C’est très élevé comparé aux 21 millions de bitcoins en circulation. Toutefois, il faut savoir que plus de la moitié des tokens sont gardés par Ripple.

Une rareté artificielle

Cette technique mise en place par Ripple entraîne donc une rareté plutôt artificielle de l’offre. Quand Ripple décide de vendre une part de ces tokens, une diminution de la valeur des XRP a lieu. A noter également que l’entreprise Ripple fonctionne avec une blockchain plus rapide que sur Bitcoin, avec des échanges confirmés en quelques secondes. Un vrai atout. Cependant, la confiance en cette blockchain est limitée, car l’ensemble des validateurs sont en lien avec la société Ripple. Au contraire du Bitcoin, elle ne s’appuie pas sur un algorithme de consensus. Il ne faut pas non plus miner pour les transactions. Le système marche de manière différente et arrive à un consensus en employant un algorithme spécifique. Aucune rémunération n’est assurée pour faire marcher le réseau. On peut devenir un validateur de la blockchain XRP sans avoir l’autorisation de l’entreprise Ripple. Néanmoins, l’entreprise conseille à ses clients de s’orienter vers certains membres de confiance pour la validation des transactions. Pour pouvoir valider, il faut avoir un espace très important sur son PC. C’est relativement contraignant. Il faut savoir que Ripple exerce un contrôle assez important sur l’ensemble des validateurs et, sur l’ensemble des transactions qui transitent sur le réseau.

Trois produits proposés

Ripple propose un pack qui comprend trois produits, imaginés comme une solution de système de paiement pour les établissements bancaires :

  • le xRapid ;
  • le xCurrent ;
  • le xVia.

Le xRapid constitue une solution de liquidité à la demande. Le dispositif permet des délais de validation réduits et des frais limités. Le xCurrent constitue une solution mise au point pour permettre le règlement instantané des paiements transfrontaliers entre les participants du réseau. XCurrent assure des paiements rentables immédiats entre institutions financières. De son côté, xVia facilite le travail des banques par le biais d’une interface de programmation universelle qui assure des interactions dans un cadre défini. A noter que fin 2020, la SEC, organisme de contrôle de la bourse aux Etats-Unis, a mené une enquête vis-à-vis de Ripple. L’entreprise est suspectée d’avoir vendu du XRP en faisant croire aux épargnants une possibilité de plus-value et qu’il correspond plutôt à une valeur mobilière. XRP est différent de la majorité des cryptoactifs. C’est un réseau très centralisé. La création monétaire est liée au bien-vouloir des dirigeants de Ripple. Le token XRP n’est pas stable. Une grande part des XRP est entre les mains de quelques individus. Il faut donc être prudent.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn