Racheter une entreprise en bénéficiant d’avantages fiscaux

Le Leverage Buy-Out (LBO) est une opération qui consiste à effectuer un rachat d’entreprise par une autre. Dans ce concept, la société qui est responsable du rachat a été créé spécialement pour cela, devenant ainsi la société mère « la holding » de celle achetée « la filiale ». Ce système de vente a actuellement le vent en poupe grace à ses nombreux avantages. Définition, fonctionnement et avantages…Allons découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le lbo.

Le rachat avec effet de levier : Qu’est-ce que c’est ?

Le LBO (Leverage buy-out) est une technique financière qui vise à faire un rachat d’entreprise à partir d’un système d’endettement. Le remboursement du fonds d’emprunt se fera ensuite grâce aux bénéfices de l’entreprise achetée.

Le système de rachat avec effet de levier est alors une opération consistant à racheter une entreprise via une société holding. Les personnes associées pour l’opération sont appelées « repreneurs ». Ces derniers pouvant etre les salariés de l’entreprise faisant l’objet du rachat, des personnes externes ou encore des fonds d’investissement.

Le remboursement des dettes des repreneurs se fera avec les profits réalisés par l’entreprise cible. Bien que le système entraine un endettement bancaire, il ouvre d’un autre côté des avantages fiscaux considérables.

Leveraged buyout

Le LBO : Comment ça fonctionne ?

Pour réaliser un lbo, il existe plusieurs étapes importantes à suivre.

Créer le projet de holding

Avant toute chose, la holding doit etre créée. Il s ‘agit d’une entreprise dépourvue d’activité d’exploitation, elle est uniquement actionnaire dans une ou nombreuses autres entreprises.

La création de la société holding a justement pour but de racheter d’autres sociétés. Pour ce faire, les repreneurs doivent devenir des actionnaires majoritaires dans le chiffre d’affaire de ladite société.

Cela signifie que les parts majoritaires doivent impérativement etre en possession des fondateurs et non de personnes extérieures.

Conclure un emprunt bancaire

Lorsque la société holding est créée, l’étape suivante est la conclusion d’un emprunt bancaire. Il se peut que l’établissement bancaire en charge du financement prenne des parts dans le projet de holding pour en tirer également profit s’il le souhaite.

Acheter l’entreprise ciblée

L’achat de la société cible est la dernière étape à suivre. La société a l’obligation de faire un achat de plus de 50% des parts. La holding devient ainsi une société mère d’une filiale, qui est l’entreprise visée, d’où la naissance d’un groupe.

Les avantages d’un LBO

L’effet de levier engendré par l’endettement bancaire est le premier avantage du LBO. A titre d’information, l’effet de levier est l’augmentation de la rentabilité de l’entreprise suite à l’endettement.

Bien sûr, cela ne peut etre réalisé que dans le cas où les dettes sont bien moins importantes que le profit réalisé par l’entreprise concernée via le rachat. On parle d’un effet de levier négatif ou effet de massue si les dettes sont plus grandes que les bénéfices générés.

Le LBO engendre également des avantages fiscaux considérables :

  • Une meilleure intégration fiscale ;
  • Des crédits d’impôts pour la société holding ;
  • Des impôts réduits sur les intérêts des emprunts ;
  • Une exonération des droits d’enregistrement pour les repreneurs, etc.

Les différentes formes du LBO

Le LBO se décline sous plusieurs formes selon le profil des repreneurs :

  • Le MBO ou Management Buy-Out, si les repreneurs sont des cadres ou bien sont les dirigeants de la société ciblée ;
  • La MBI ou Management Buy-In, si les repreneurs sont des cadres dans une société externe ;
  • Le BIMBO ou Buy-in Management Buy-out, si les repreneurs sont des cadres en interne et en externe ;
  • L’OBO ou Owner buy-out, si le repreneur est un actionnaire majoritaire dans l’entreprise ciblée.

courbe

Quelques points importants à savoir sur le LBO

Il est important de noter que le LBO comporte certains inconvénients, qui ne sont certainement pas à négliger. Le principal désavantage réside dans l’emprunt bancaire.

Dans le cas où le rendement de l’entreprise cible ne suffit pas, l’effet de levier deviendra alors un effet de massue, pouvant impacter gravement la durée de vie de l’entreprise concernée.

Une des principales contraintes du rachat avec effet de levier est le fait qu’une très grande partie des bénéfices réalisés par l’entreprise achetée va directement servir pour le remboursement de l’emprunt bancaire.

Dans un premier temps, cette contrainte peut signifier que la capacité financière de la société est grandement limitée, pouvant négliger la rémunération de ses salariés ainsi que la gestion de ses ressources.

Cependant, si la rentabilité de l’entreprise est amplement suffisante, cela ne devrait pas poser de problème sur le long terme.

Le LBO ou le rachat avec effet de levier est alors une opération financière qui comporte à la fois des avantages et des inconvénients. Il est de rigueur de faire des études de faisabilité avant d’entamer quoi que ce soit.