• bitcoinBitcoin (BTC) $ 43,383.00 1.6%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,048.03 4.88%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.27 5.8%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.09%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 349.00 0.46%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.943001 0.2%
  • solanaSolana (SOL) $ 139.05 0.72%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.11%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 29.39 2.73%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.207171 1.28%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.06%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 24.06 24.52%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 41.42 3.35%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 24.69 8.07%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 151.97 0.11%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 513.68 0.14%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 43,365.00 1.54%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.16 3.1%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 44.85 1.03%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.281009 0.9%
  • tronTRON (TRX) $ 0.088561 2.69%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 47.57 0.81%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.091846 0.35%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 57.28 6.06%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.01%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 61.28 5.16%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 5.17 0.75%
  • moneroMonero (XMR) $ 234.00 1.63%
  • aaveAave (AAVE) $ 295.32 7.46%
  • eosEOS (EOS) $ 4.03 0.43%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000007 3.4%
  • okbOKB (OKB) $ 13.37 2.52%
  • kusamaKusama (KSM) $ 328.87 0.72%
  • neoNEO (NEO) $ 39.02 0.44%
application web

Qu’est-ce qu’un pare-feu d’applications Web ?

Les pare-feu d’application Web, ou Web Application Firewall (WAF), permettent de bloquer une liste toujours plus longue d’intrusions et d’attaques sophistiquées basées sur le Web. Ces attaques visent les applications hébergées sur les serveurs Web et les données sensibles ou confidentielles auxquelles elles ont accès.

Comment fonctionne un pare-feu d’applications Web ?

Tout comme le pare-feu de votre entreprise fait office de bouclier autour de votre infrastructure informatique pour filtrer le trafic et vous protéger contre les cybercriminels, votre pare-feu d’applications Web protège vos applications Web contre le même type d’activité malveillante. Un pare-feu protège en surveillant le trafic HTTP et en filtrant les activités malveillantes pour les empêcher d’atteindre le serveur. Les pare-feu fonctionnent à partir d’un ensemble de politiques qui aident à déterminer quel trafic est malveillant en indiquant les vulnérabilités et le comportement du trafic à identifier.

Qui a besoin d’un pare-feu d’application Web ?

Votre organisation possède-t-elle un site Web ou d’autres applications Web ? Si oui, alors vous devriez envisager d’utiliser un pare-feu d’application Web. Même les petits sites Web sont une cible pour les cybercriminels, d’autant plus que ce type de sécurité est souvent négligé dans les petites organisations, ce qui vous expose à un risque, même si vous le jugez improbable. Parce qu’un pare-feu d’application Web utilise un ensemble de politiques pour filtrer et bloquer le trafic Web indésirable et se protéger en permanence contre les types de piratage les plus courants. Il permet également d’augmenter la vitesse et les performances du site en utilisant des mécanismes de mise en cache. Si vous souhaitez protéger vous et votre ordinateur d’attaques malveillantes, vous pouvez décider d’installer un pare-feu applicatif web qui vous protégera contre différentes attaques. Pour cela, rendez-vous sur le site Internet de Cloud Protector. C’est une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique. Elle saura vous conseiller et vous accompagner dans cette démarche !

Quels sont les différents types de pare-feu d’applications Web

Il existe trois types de pare-feu d’applications Web disponibles sur le marché. Ils remplissent tous le même objectif, mais sont installés et déployés à des endroits différents. De ce fait, les trois types diffèrent en termes de coût, de maintenance requise et de vitesse. L’un d’entre eux n’est pas intrinsèquement meilleur qu’un autre. C’est donc à votre équipe informatique ou à votre fournisseur de services gérés de déterminer quelle option répondra le mieux aux besoins de votre organisation :

  • WAF basé sur le matériel : un WAF matériel est un WAF installé localement dans un réseau local et déployé sur une pièce de matériel physique. Le système d’exploitation fonctionne dans l’appareil et prend en charge toutes les mises à jour du WAF ;
  • WAF logiciel : un WAF logiciel est installé dans une machine virtuelle, plutôt que dans le matériel. Cette option fonctionne de la même manière que le WAF matériel, mais offre une plus grande flexibilité, car elle peut être utilisée sur un site ou dans le cloud ;
  • WAF basé sur le cloud : un WAF basé sur le cloud est entièrement situé dans le Cloud et tout est géré par le fournisseur de services. C’est le moyen le plus simple pour les organisations de déployer et de maintenir un WAF.

Si vous êtes victime d’un virus informatique dont il est difficile de se débarrasser sans endommager vos fichiers, n’hésitez pas à contacter une équipe de professionnels !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn