• bitcoinBitcoin (BTC) $ 16,867.56 0.79%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,232.08 1.99%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.03%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.01%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.12%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.384262 1.48%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.095933 3.39%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.310198 2.25%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.892645 1.92%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.29 3.16%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 77.16 2.17%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 1.7%
  • okbOKB (OKB) $ 21.00 0.14%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.03%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.58 4.12%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053199 0.66%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.02 1.37%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 6.90 1.97%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,839.05 0.64%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 9.60 4.97%
  • moneroMonero (XMR) $ 143.95 0.64%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 18.74 3.65%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.084514 1.72%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 109.32 1.44%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.34 5.11%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.018745 1.84%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.18 4.21%
  • eosEOS (EOS) $ 0.999959 4.55%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.878801 2.27%
  • aaveAave (AAVE) $ 61.21 3.64%
  • neoNEO (NEO) $ 6.84 4.2%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 24.73 1.96%
  • kusamaKusama (KSM) $ 29.26 3.63%
visu-qu-est-ce-qu-un-collecteur-de-germes-ou-aerobiocollecteur.jpg

Qu’est-ce qu’un collecteur de germes ou aérobiocollecteur ?

Sur certains sites de production et centres médicaux, les règles d’hygiène sont particulièrement strictes. Elles permettent de limiter les risques de contamination et font intervenir des équipements spéciaux, dont le collecteur de germes. L’aérobiocollecteur est un matériel indispensable dans certains environnements. Concrètement, à quoi sert un collecteur de germes ? Comment fonctionne-t-il ?

À quoi sert un collecteur de germes ?

En microbiologie, dans les établissements de santé, les laboratoires et autres environnements à risque, l’hygiène est une donnée essentielle. Pour la garantir et maitriser l’empoussièrement des installations, il convient de protéger l’air ambiant. C’est dans cette optique que le collecteur de germes est utilisé. Dans ces environnements, un tel équipement est d’une grande utilité.

L’aérobiocollecteur est un appareil destiné à collecter, analyser et quantifier les micro-organismes présents dans l’air. Il permet donc de contrôler la qualité de l’air ambiant dans les locaux et environnements sensibles. Vous pouvez consulter cet exemple de collecteurs de germes pour découvrir les différentes fonctionnalités que peut embarquer un aérobiocollecteur.

Le collecteur de germes est aussi utilisé dans le cadre du contrôle du matériel et des surfaces dans les environnements sensibles. Cet appareil est un indicateur fiable du risque de contamination. Il sert par ailleurs à évaluer l’efficacité des mesures de protection prises afin de maitriser ou d’éliminer la contamination de l’air par les germes dans un local à risque.

Comment fonctionne un collecteur de germes ?

Le fonctionnement du biocollecteur d’air est assuré par trois composants : le module d’ajustement, le bloc aspirant et la grille dévissable dédiée à l’entrée de l’air avec une boîte de pétri. En pratique, l’aérobiocollecteur aspire un volume d’air dans le but d’en effectuer une analyse microbiologique. Cette aspiration est assurée par le biais d’une plaque de support ou d’une grille perforée.

aérobiocollecteur appareil analyse

L’air sera ensuite redirigé vers la surface des boîtes de pétri pour un temps d’incubation. À cette étape, l’aérobiocollecteur décompte les bactéries et les cellules fongiques de l’échantillon. Une télécommande est proposée pour améliorer le confort d’utilisation de cet appareil. De même, le collecteur de germes déduit le nombre de particules génératrices de colonies (PNC). Le fonctionnement de l’aérobiocollecteur repose sur la méthode de la sédimentation.

Dans quels contextes doit-on utiliser un collecteur de germes ?

L’aérobiocollecteur est nécessaire dans certains milieux. Il est indispensable dans le secteur de la production. En pharmacie, dans les centres hospitaliers et médicaux et dans l’industrie agroalimentaire, cet appareillage est nécessaire pour contrôler le niveau de contamination de l’air. Les professionnels de la biologie cellulaire et moléculaire utilisent aussi l’aérobiocollecteur.

Cet appareil de maitrise de la qualité de l’air est très en vogue dans le domaine environnemental. Dans les salles blanches et autres enceintes où la qualité de l’air doit être irréprochable, il faudra s’équiper de cet outil. Les laboratoires de recherche, les salles de radiologie et les centres de prévention des maladies doivent aussi disposer d’un biocollecteur d’air. À l’achat, assurez-vous que l’appareil est conforme à la norme internationale ISO/DIS 14698-1.

Facebook
Twitter
LinkedIn