• bitcoinBitcoin (BTC) $ 20,539.00 1.43%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,185.77 4.16%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.45%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.43%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.25%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.333359 2.49%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.462805 1.3%
  • solanaSolana (SOL) $ 37.10 4.54%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.068881 2.41%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.96 1.54%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.29%
  • tronTRON (TRX) $ 0.067487 1.02%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000010 1.38%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 20,559.00 1.56%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.528382 3.49%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 50.46 1.27%
  • okbOKB (OKB) $ 12.77 1.9%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 6.37 0.39%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.110295 0.92%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.91 1.45%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 5.34 0.21%
  • moneroMonero (XMR) $ 125.94 2.2%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 15.26 2.04%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 106.22 1.78%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023585 3.57%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 5.64 1.85%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.60 1.78%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.23 2.08%
  • eosEOS (EOS) $ 1.00 1.87%
  • aaveAave (AAVE) $ 63.29 3.42%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 23.83 4.54%
  • neoNEO (NEO) $ 8.54 1.93%
  • kusamaKusama (KSM) $ 51.50 1.74%
financement participatif

Que faut-il savoir sur le financement participatif avant de se lancer ?

Vous avez un projet d’entreprise qui nécessite un investissement financier important, mais vous ne souhaitez pas recourir à un prêt bancaire. Le crowdfunding est dans ce cas une bonne alternative. Découvrez ci-dessous plus d’informations sur ce mode de financement.

 

Commencer par faire le point sur son projet et sa capacité financière

 

Avant de lancer une opération pour récolter des fonds par le biais du financement participatif, vous devez prendre le temps de bien définir votre projet en étudiant tous les paramètres. Cette étape vous permettra de savoir si votre projet est assez mature et si c’est le bon moment de lancer sa réalisation. En effet, il est plus facile pour les financeurs d’apporter leur soutien financier à des projets concrets. En étudiant les différents aspects techniques de votre projet, vous comprendrez aisément ce que sont vos besoins. Vous pourrez alors bien déterminer les contreparties à proposer à ceux qui vont accepter d’investir dans votre projet. L’autre intérêt de cette étape est la mise en place d’une stratégie percutante de communication. En effet, les campagnes de crowdfunding sont nombreuses sur la toile et il faut savoir bien communiquer sur son projet pour convaincre les potentiels investisseurs.

 

Bien choisir sa plateforme de crowdfunding

 

Il existe aujourd’hui trois différents types de financement participatif. Selon le cas, vous pouvez opter pour le don, le prêt ou l’investissement. Chacune des formules a ses avantages et ses inconvénients. Il vous revient donc de bien analyser les particularités de chaque type de crowdfunding pour effectuer le meilleur choix. Quelle que soit la nature de votre projet ou la formule choisie pour trouver du financement, vous devez bien choisir votre marketplace de crowdfunding pour trouver rapidement des investisseurs. Avec l’essor d’Internet, il est désormais facile de vite mettre en place une bonne campagne de financement participatif. Il existe pour ce faire une multitude de plateformes. Si certaines sont généralistes, d’autres sont spécialisées dans un secteur donné. Ainsi, il est possible de trouver un site de crowdfunding qui intervient uniquement pour les projets du secteur social, culturel, environnemental, numérique, technologique, etc. À noter que chaque plateforme de crowdfunding a ses règles. Assurez-vous donc de poser toutes les questions nécessaires avant de vous engager. Vous vous éviterez ainsi bien de surprises désagréables à la longue. Peu importe le nombre d’avis positifs que possède un site de financement participatif, vérifiez toujours que l’organisme concerné figure bel et bien dans la liste des prestataires certifiés par le gouvernement. Si ce n’est pas le cas, méfiez-vous. Aussi, cherchez à analyser chacune des informations figurant sur la plateforme et assurez-vous de tout comprendre. En cas de doute sur un point, n’hésitez pas à contacter le service client.

Facebook
Twitter
LinkedIn