Process communication : Qu’entendons-nous par process communication ?

Chaque fois que vous avez eu une conversation, envoyé un SMS à un ami ou fait une présentation commerciale, vous avez communiqué. Chaque fois que deux personnes ou plus se réunissent pour échanger des messages, elles s’engagent dans ce processus de base. Bien qu’elle semble simple, la communication est en fait assez complexe et comporte un certain nombre de composantes. Pour en savoir plus, regardez cette vidéo.

Définition du processus de communication

Le terme “processus de communication” fait référence à l’échange d’informations (un message) entre deux ou plusieurs personnes. Pour que la communication réussisse, les deux parties doivent être en mesure d’échanger des informations et de se comprendre. Si le flux d’informations est bloqué pour une raison quelconque ou si les parties ne peuvent se faire comprendre, la communication échoue.

L’expéditeur

Le processus de communication commence avec l’expéditeur, qui est également appelé communicateur ou source. L’expéditeur a une sorte d’information – une commande, une demande, une question ou une idée – qu’il ou elle veut présenter à d’autres. Pour que ce message soit reçu, l’expéditeur doit d’abord le coder sous une forme compréhensible, par exemple en utilisant une langue ou un jargon industriel commun, puis le transmettre.

Le récepteur

La personne à qui un message est adressé est appelée le destinataire ou l’interprète. Pour comprendre les informations de l’expéditeur, le récepteur doit d’abord être capable de recevoir les informations de l’expéditeur, puis de les décoder ou de les interpréter.

Le message

Le message ou le contenu est l’information que l’expéditeur veut transmettre au destinataire. Un sous-texte supplémentaire peut être transmis par le langage corporel et le ton de la voix. Si vous réunissez ces trois éléments – l’expéditeur, le destinataire et le message – vous obtenez le processus de communication dans sa forme la plus élémentaire.

Le support

Aussi appelé canal, le support est le moyen par lequel un message est transmis. Les messages textuels, par exemple, sont transmis par le biais des téléphones portables.

Retour d’information

Le processus de communication atteint son point final lorsque le message a été transmis, reçu et compris avec succès. Le récepteur, à son tour, répond à l’expéditeur, indiquant qu’il a compris. La réponse peut être directe, comme une réponse écrite ou verbale, ou elle peut prendre la forme d’un acte ou d’une action en réponse (indirecte).

Autres facteurs

Le processus de communication n’est pas toujours aussi simple ni aussi fluide, bien sûr. Ces éléments peuvent affecter la manière dont l’information est transmise, reçue et interprétée :

Le bruit : Il peut s’agir de toute sorte d’interférence qui affecte le message envoyé, reçu ou compris. Il peut être aussi littéral que statique sur une ligne téléphonique ou à la radio ou aussi ésotérique qu’une mauvaise interprétation d’une coutume locale.

Contexte : C’est le cadre et la situation dans lesquels la communication a lieu. Comme le bruit, le contexte peut avoir un impact sur la réussite de l’échange d’informations. Il peut avoir un aspect physique, social ou culturel. Dans une conversation privée avec un ami de confiance, vous partagerez plus d’informations ou de détails personnels sur votre week-end ou vos vacances, par exemple, que dans une conversation avec un collègue de travail ou dans une réunion.

Le processus de communication en action

Louise veut rappeler à son mari, Alain, de s’arrêter au magasin après le travail et d’acheter du lait pour le dîner. Elle a oublié de lui demander le matin, alors Louise envoie un rappel par SMS à Roberto. Il lui répond et se présente à la maison avec un litre de lait sous le bras. Mais il y a quelque chose qui ne va pas : Alain a acheté du lait au chocolat alors que Brenda voulait du lait normal.

Dans cet exemple, l’expéditeur est Louise. Le destinataire est Alain. Le support est un SMS. Le code est la langue anglaise qu’ils utilisent. Et le message lui-même est “Souviens-toi du lait !” Dans ce cas, le retour d’information est à la fois direct et indirect. Alain envoie par SMS une photo du lait au magasin (direct) et rentre ensuite à la maison avec (indirect). Cependant, Louise n’a pas vu la photo du lait parce que le message n’a pas été transmis (bruit) et Alain n’a pas pensé à demander quel type de lait (contexte).