• bitcoinBitcoin (BTC) $ 35,902.00 4.12%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 2,422.90 0.32%
  • tetherTether (USDT) $ 1.01 0.28%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 347.64 2.55%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.48 0.3%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.317215 0.33%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.840758 1.44%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.19%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 20.95 2.93%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 21.73 2.92%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 586.36 0.22%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 163.31 1.26%
  • solanaSolana (SOL) $ 36.71 1.66%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.03%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 22.11 0.01%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 66.15 6.91%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.36 3.86%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.337804 3.62%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 7.78 4.46%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 56.08 2.58%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.106990 1.73%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 36,014.00 3.7%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 70.54 2.58%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.17%
  • tronTRON (TRX) $ 0.068793 2.93%
  • eosEOS (EOS) $ 4.87 4.08%
  • moneroMonero (XMR) $ 249.10 1.96%
  • aaveAave (AAVE) $ 287.14 1.76%
  • kusamaKusama (KSM) $ 405.73 5.88%
  • okbOKB (OKB) $ 13.21 5.26%
  • neoNEO (NEO) $ 46.80 4.88%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000006 6.2%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 48.62 0.37%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 11.96 1.98%
S

Explosion des chiffres d’affaires des grossistes en emballage due à la Covid-19

Beaucoup de choses ont changé depuis le début de l’année 2020. Toutes les organisations ont connu un chamboulement. Les restaurateurs sont sans doute l’un des plus touchés. D’autres ont dû fermer, d’autres ont dû s’adapter sur toute la ligne, depuis l’approvisionnement, jusqu’à la livraison.

Le confinement change la donne des restaurants

Les traiteurs, tout comme les restaurateurs sont toujours en train de vivre un calvaire. Pour certains restaurants, la livraison fait déjà partie des services. Mais pour beaucoup, c’est une nouvelle offre à intégrer et ce n’est pas facile. Au détriment des plateformes de livraison et des grossistes en assiettes jetables et autres emballages qui connaissent une hausse importante de chiffre d’affaires, les restaurants sont en difficulté. Qu’ils veuillent opter pour une vaisselle en plastique ou pour une vaisselle biodégradable, le but est d’offrir des accessoires à usage unique aux clients pour maintenir la qualité des prestations. Les assiettes de luxes des grands restaurants sont au placard pour laisser la place aux gobelets, aux plateaux-repas et autres couverts jetables.

Pas de répit pour les grossistes d’emballage

Si certains secteurs sont dans le rouge ou ferment carrément leurs portes, d’autres fructifient leur chiffre d’affaires comme jamais auparavant. C’est le cas des sociétés de livraison rapide, des plateformes de livraison et des grossistes d’emballage. La vaisselle en plastique rigide est devenue la celle utilisée par tous les restaurants de nos jours. Bien entendu, d’autres se ruent vers le carton et la vaisselle compostable, mais l’idée est là, plus de verre, ni de grès, ni de porcelaine. Les sociétés dans la fabrication et la vente d’emballage alimentaire ont vu leur chiffre d’affaires augmenter considérablement ces derniers mois. L’offre arrive à subvenir à la demande même si les demandes sont diversifiées entre les plastiques, la bagasse, la pulpe végétale…

Quels sont les emballages les plus consommés ?

Depuis le Coronavirus, les emballages les plus consommés sont les suivants :

  • Les boîtes à pizza en carton
  • Les gobelets en carton et en plastique
  • Les assiettes jetables
  • Les couverts et les serviettes
  • Les petites boites de différentes formes : carrés, bols, rectangles…
  • Les sachets en plastiques et les sacs en papier

Tout ce qui tourne autour des plats à emporter attire beaucoup de consommateurs, peu importe la spécialisation du restaurant. La large gamme des produits d’emballage permet aux restaurateurs de livrer des plats en sauce, des soupes, des veloutés, des pizzas et même des plats gastronomiques.

Quelles sont les matières premières ?

Les emballages en plastiques

La vaisselle plastique rigide jetable ou non jetable est utilisée depuis des décennies. Fabriquée à partir de plastique recyclé ou non, le plastique jetable peut fournir l’essentiel de l’emballage : sacs, flûtes, verre de vin, gobelet, cuiller, fourchette, couteau, verrines, plateaux et même des saladiers. Jetable ou réutilisable, la vaisselle en plastique se décline sous plusieurs coloris afin de diversifier la gamme : transparent, blanc, orange, noir, rouge, jaune, ainsi de suite.

Les emballages en bambou

Voici quelques années que le bambou est compté parmi les emballages écologiques. Utilisée sous forme de fibre ou de poudre, l’assiette en bambou est beaucoup plus chère que celle en plastique. C’est pour cela que les restaurants qui proposent ce genre d’emballage proposent des prix un peu plus élevés que d’autres. L’avantage est qu’il est biologique et biodégradable.

Les emballages en kraft

Décoration de table, nappe, sac de toutes les tailles et autres décorations pour réceptions, les emballages en kraft sont toujours d’actualité. Le kraft est biodégradable et c’est pour cette raison qu’il est très utilisé en tant que sac. Pour l’assiette jetable, le prix est assez cher, comme le bambou.

Autres matières

Avec le souci de l’environnement, les recherches pour utiliser et réutiliser des matières premières écologiques et biodégradables avancent bien. Maintenant, il y a des assiettes en palmier, faites à partir de pulpe de canne à sucre, en fibre de canne à sucre, en amidon de maïs, etc. Certaines sont certes chères, mais d’autres sont aussi vendues à prix discount.

 

Qu’en sera-t-il après la Covid-19 ?

La vaisselle en plastique rigide est toujours d’actualité même si la lutte contre le plastique est déclarée. Pour les fêtes comme le cocktail, le baptême ou les fêtes en famille, les emballages jetables sont très utilisés et c’est aussi parce que le prix discount attire beaucoup les consommateurs. Après la Covid-19, deux situations peuvent se présenter :

·         Trop d’emballages à usage unique ont été utilisés. Soit, l’industrie se rue vers les emballages biodégradables et écologiques, soit elle trouve d’autres solutions.

·         Les restaurants ont trouvé une autre facette à exploiter et continue à livrer des repas. La consommation de ce genre d’emballage va donc augmenter comme jamais.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn