• bitcoinBitcoin (BTC) $ 39,632.00 2.94%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 2,286.72 1.2%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.06%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 311.55 2.15%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.28 1.79%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.718497 10.39%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 0.994943 0.82%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.205085 1.91%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 14.30 0.76%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 0.992751 1.19%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 18.89 1.19%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 504.56 1.78%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 136.44 2.05%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 19.10 1.57%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 39,833.00 3.74%
  • solanaSolana (SOL) $ 28.12 2.71%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.01 3.75%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.271405 0.87%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 49.14 1.69%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 5.86 0.69%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 41.09 0.58%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.082222 2.93%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.1%
  • okbOKB (OKB) $ 17.94 4.28%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 49.63 0.34%
  • tronTRON (TRX) $ 0.060391 0.19%
  • moneroMonero (XMR) $ 228.30 1.52%
  • aaveAave (AAVE) $ 297.61 4.55%
  • eosEOS (EOS) $ 3.83 1.47%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 46.07 0.14%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 11.62 0.38%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000006 2.94%
  • neoNEO (NEO) $ 33.90 0.44%
  • kusamaKusama (KSM) $ 186.77 1.09%
e-reputation

E-réputation : le piège des faux avis sur Google

Avoir une entreprise, un établissement, un service, un produit… Et même un club ou une association… Est quelque chose de louable, passionnant, intéressant à gérer lorsque l’on y place toute l’énergie nécessaire pour réussir. Commencer à avoir des avis sur Google commence à être très intéressant pour une firme, un restaurant, un passionné de photos qui décide de lancer son propre livre, car véritable vecteur pour ramener des clients / des fans. Mais lorsque d’un coup, un ou plusieurs avis tronqués viennent surgir sans crier gare, les choses ne sont plus aussi joyeuses.

Faux avis : comment mettre le doute pour rien

Des avis souvent inattendus alors que tout le monde est unanime sur la qualité générale, que les tenants et les aboutissants sont verrouillés et c’est la stupeur : un faux avis est injuste, forcément mal vécu, difficilement acceptable qu’il s’agisse sur le plan moral ou psychologique. Un coup bas des plus fourbes qu’il ne faut surtout pas laisser passer sur une question de principes.

Car quoi de plus frustrant et anormal que de se voir torpiller pour quelque chose qui n’est pas vrai, pas juste et qui peut d’autant plus avoir de sacrés impacts négatifs sur une E-réputation et même sur ses ventes : le doute une fois mis à certains internautes, une fois qu’il aura germé dans leur cerveau, il sera trop tard et le mal sera déjà fait.

Ce qui sera encore plus insupportable, c’est que les résultats de vos ventes s’en retrouvent alors directement égratignés, en baisse et même certaines fois presque à l’arrêt ! Un avis faux avis peut venir tout faire voler en éclat, avec l’inertie vertueuse impulsée par des mois ou des années d’efforts qui part en fumée en quelques secondes…

Pour stopper cette hémorragie malsaine, viendra alors le temps de réagir vite mais bien pour ne pas laisser le doute s’installer dans l’esprit des gens et même pire : que le bouche à oreille vienne siphonner tous les efforts investis pour se développer comme il se doit.

Contre attaquer en toute légitimité pour redorer son blason

Il ne doit pas y avoir de fatalité en matière de faux avis mais de vraies solutions concernant les réponses à apporter à ces pratiques punies par la loi, car immorales et surtout illégales. Il faut savoir que certaines personnes peuvent aussi acheter ou demander à des entités des faux avis pour les faire mettre à des concurrents pour volontairement nuire à leur réputation en ligne.

Il est tout à fait possible de faire supprimer ces faux avis auprès de Google (Amazon et autres sociétés où figurera ce ou ces faux avis) pour que leurs équipes spécialisées diligentent une enquête interne grâce à leurs moyens techniques. Il faut avoir à l’esprit que cette démarche peut prendre un certain temps. Il ne faudra donc pas hésiter à relancer la firme dans le but à ce qu’il n’y ait pas trop de temps de passé sans avoir été réellement traité.

Si dans l’hypothèse où rien n’était fait, il faudra alors ne pas hésiter à passer par la case Justice en déposant plainte auprès du Tribunal de Grande Instance (TGI) en mentionnant les articles 13382 et 1383 du Code de la Consommation en mettant absolument comme motif « dénigrement » afin que la plainte soit valide et puisse être prise en compte par le Juge du TGI. Qui rappellera à Google et consorts qu’il existe des lois dans l’hexagone et qu’ils doivent s’y plier sans sourciller. Ainsi, le faux avis pourra être définitivement supprimé.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn