• bitcoinBitcoin (BTC) $ 66,919.00 0.06%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,089.10 0.27%
  • tetherTether (USDT) $ 0.999671 0.09%
  • solanaSolana (SOL) $ 177.36 4.56%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 0.999010 0.03%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.511374 0.43%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.150499 0.06%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.466168 1.3%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000024 1.12%
  • tronTRON (TRX) $ 0.121983 0.8%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 66,944.00 0.07%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 16.55 0.85%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 7.00 0.43%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 484.24 0.3%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.683536 0.92%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 83.31 0.4%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 12.56 2.17%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 7.67 0.69%
  • daiDai (DAI) $ 0.998518 0.03%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 28.01 0.39%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.21 1.57%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.56 2.59%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.106115 0.01%
  • okbOKB (OKB) $ 49.03 1.03%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.034377 0.65%
  • moneroMonero (XMR) $ 135.94 0.67%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 2.27 5.8%
  • aaveAave (AAVE) $ 86.16 0.24%
  • neoNEO (NEO) $ 14.87 1.61%
  • eosEOS (EOS) $ 0.792537 0.34%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 62.13 0.38%
  • kusamaKusama (KSM) $ 29.03 3.23%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 0.999396 0.02%
Conseils_impressionnants_pour_un_réseautage_social_sûr_et_efficace

Conseils impressionnants pour un réseautage social sûr et efficace

 

 

 

Facebook, MySpace, LinkedIn, Twitter, Tinder, Instagram, Pinterest, etc. cette liste n’en finit pas. Dans le monde actuel de numérisation rapide, la socialisation est également devenue une affaire numérique et le nombre de sites de réseaux sociaux et d’utilisateurs explose littéralement de jour en jour. Les gens se rendent sur les sites de réseaux sociaux presque tous les jours, que ce soit pour poster des photos de leurs derniers déplacements, pour se connecter à des amis ou à des inconnus, pour trouver des rendez-vous à proximité ou simplement pour exprimer leur opinion sur les derniers sujets à la mode. Les médias sociaux sont désormais aussi une plateforme très efficace pour les marques afin de commercialiser leurs activités, ainsi qu’un outil essentiel pour la recherche d’emploi.

 

Cependant, se lancer sur les sites de réseaux sociaux laisse souvent une traînée d’informations personnelles en ligne qui peuvent être utilisées contre les utilisateurs ou servir d’informations vitales pour les vols d’identité. Puisque les sites de réseautage social semblent souvent être en conflit direct avec une politique très importante d’utilisation d’Internet, c’est-à-dire la protection de l’identité et des informations vitales pour prévenir le vol d’identité, chaque utilisateur prenant la responsabilité de protéger son identité et ses informations vitales en ligne est la solution la plus efficace ici.

 

1. Regardez avant de poster 

 

Il est important de savoir tout en postant quoi que ce soit en ligne que combien d’informations est trop d’informations. Être attentif et prudent pour ne pas partager trop d’informations (TMI) en ligne peut aider efficacement à prévenir le vol d’identité. Voici cinq éléments dont le partage est absolument interdit : la date de naissance, l’adresse du domicile, les codes PIN, les informations sur les comptes bancaires et les cartes de crédit, et bien sûr les mots de passe. Bien que la plupart des sites comme Facebook offrent la possibilité de restreindre l’accès à ces informations privées, beaucoup ne le font pas. Pour les sites qui ne le font pas, leur envoyer un e-mail pour demander ces fonctionnalités est une chose responsable à faire. Un grand nombre d’utilisateurs faisant des demandes similaires fera en sorte que les propriétaires du site apportent les modifications nécessaires. Dans le cas des profils d’entreprise, les entreprises de marketing de recherche de cadres peuvent aider à recruter les bonnes personnes pour veiller à la sécurité du compte d’entreprise en ligne.

 

2. Limiter les détails de l’historique de travail

 

Mettre votre CV complet en ligne pour que tout le monde puisse le voir est une chose extrêmement stupide à faire. Ces choses rendent le travail des voleurs d’identité facile et pratique pour utiliser vos informations pour remplir des formulaires de demande de prêt, répondre à une question de sécurité de code de passe, ou pour trouver leur chemin dans le réseau de l’entreprise. Limiter les détails de l’historique de travail sur des sites comme LinkedIn est fortement recommandé par les experts en cybercriminalité afin de sauvegarder les informations délicates.

 

3. Interaction sélective

 

Bien que ce soit une tendance d’avoir un grand nombre de followers ou d’amis pourtant il est essentiel de faire une vérification des antécédents avant d’ajouter quelqu’un comme ami ou follower. La façon la plus simple de déterminer les utilisateurs sûrs de ceux qui ne le sont pas est d’être à l’affût de toute activité inhabituelle sur le fil de cet utilisateur.

 

4. Catégorisez votre persona en ligne

 

Il est toujours conseillé de la plateforme de médias sociaux la plus appropriée pour chaque type de connexion sociale. Il est toujours préférable d’ajouter les connaissances professionnelles sur LinkedIn, et les amis et la famille sur Facebook et Instagram. Il y a eu de nombreux incidents où un employé s’est fait porter pâle, mais a été pris en flagrant délit d’absentéisme parce qu’il en a accidentellement parlé sur un site de réseau social. Segmenter les posts et envoyer des messages uniquement aux personnes que vous voulez voir vos posts ou messages est une autre astuce efficace pour sauvegarder les informations en ligne. 

 

5. Évitez l’utilisation d’un trop grand nombre de sites de réseautage social 

 

Une erreur de débutant courante que les utilisateurs de médias sociaux commettent est de rejoindre trop de sites à la fois. Se concentrer sur un petit nombre de sites et d’outils de réseautage social sur lesquels la plupart de vos principaux amis et connaissances sont actifs est un autre conseil de sécurité sociale qui est recommandé.

 

6. Se rechercher en ligne

 

Se rechercher sur un réseau de médias sociaux particulier par le biais du compte d’un ami ou en visualisant votre propre profil en tant que quelqu’un ou en tant que « Public » est une astuce très utile pour savoir à quoi ressemble votre profil de médias sociaux pour les autres utilisateurs. Il est très important de savoir où vous apparaissez ou quelles sont toutes les informations disponibles à votre sujet en ligne afin de pouvoir effectuer des changements en conséquence et de vous préserver d’être victime de tout type de cybercriminalité.

 

7. Renseignez-vous sur la politique d’un site concernant l’utilisation de vos informations 

 

Les sites de réseautage social sont généralement gratuits car ils gagnent de l’argent en affichant des publicités. Il faut également noter que les utilisateurs ne voient que les publicités qui peuvent leur être un tant soit peu utiles. Pour ce faire, les sites de socialisation collectent des informations sur vous. C’est pourquoi il est important de connaître la politique de confidentialité du site et de surveiller attentivement les paramètres de confidentialité que vous pouvez contrôler afin que des logiciels ou des applications tiers ne puissent pas accéder à vos informations personnelles sans votre autorisation.

Facebook
Twitter
LinkedIn