Conseil investissement locatif : quelques points importants

L’immobilier présente une large gamme d’opportunités d’affaires. Il peut en effet être un bel investissement avec une remarquable rentabilité. Il faut juste bien tenir compte de certains points, notamment de la fiscalité. Zoom sur l’immobilier locatif et des différentes solutions pour vous aider à mieux investir dans la pierre.

Quels sont les intérêts d’investir dans l’immobilier locatif ?

Acheter un bien, que ce soit un appartement ou une maison peut aussi se réaliser dans un but de placement. Cela fait d’ailleurs partie des investissements les plus appréciés. Il existe différents moyens de se faire de l’argent grâce à l’investissement immobilier. Vous pouvez soit en gagner par la valeur de votre placement immobilier, soit par vos revenus fonciers. La première manière a pour objectif de générer une plus-value lors de la revente. Par contre, les revenus dans la seconde vont être encaissés à travers les loyers suite à la déduction des impôts et des charges.

Dans le cas où vous souhaitez investir dans un bien immobilier en vue de le louer, vous devez en premier lieu calculer la rentabilité locative. Il s’agit même de la première règle d’or en investissement locatif et conseil que ceux qui souhaitent se lancer dans ce type de projet, surtout dans le cas où le taux est bas et les prix des biens élevés comparés aux revenus locatifs et loyers perçus.

Par exemple, vous pouvez utiliser faire appel à des services de calcul pour évaluer le rendement locatif. De ce fait, vous avez la possibilité d’étudier l’intérêt et de comparer cette solution avec d’autres placements. Vous allez alors constater que selon la ville choisie pour votre projet d’achat immobilier et la mise en location du bien, le rendement moyen sera différent.

A titre informatif, d’importantes disparités peuvent également apparaître d’une zone géographique à une autre. Si un investissement immobilier locatif dans la capitale a des atouts certains, notamment en matière de patrimoine et d’espoir de plus-value, c’est tout à fait autre chose côté rentabilité locative. Il est alors de votre devoir de déterminer les objectifs aussi bien à moyen qu’à long terme. Pour vous donner une idée, voici les meilleurs moyens d’y arriver grâce à un bon investissement immobilier :

  • vous créer un revenu complémentaire afin de bien préparer votre retraite ;
  • augmenter votre patrimoine immobilier ;
  • réduire tous vos impôts grâce à un investissement dans un bien concret ;
  • placer une certaine somme d’argent par mois ;
  • investir un capital qui existe déjà ;
  • optimiser un patrimoine immobilier.

Faites le bon choix : bien, type de contrat de location, locataires et loyer

Etant donné que les prix sont élevés, les rendements moyens sont faibles, la fiscalité confiscatoire ainsi que les droits du bailleur souvent jugés trop faibles, il a été remarqué qu’aujourd’hui, le marché de l’immobilier n’est pas assez profitable aux investisseurs particuliers. C’est pourquoi il est indispensable de sélectionner, de manière pointue le ou les biens immobiliers dans lesquels vous souhaitez placer votre argent.

Il faut également que vous teniez compte du marché de l’immobilier locatif ainsi que des tendances d’évolution dans votre région ou votre quartier. Vous allez aussi le choix entre investir dans un logement neuf doté d’une défiscalisation à la clé et investir dans l’ancien nécessitant ou non des travaux.

Les inconvénients et les défauts de chacune des opérations ne sont pas identiques. Chaque investisseur adaptera alors son projet à son patrimoine et à ses revenus. C’est ainsi qu’il vaut mieux privilégier la rentabilité et la qualité sur le long terme.

Il vous est également fortement recommandé d’opter pour la bonne fiscalité et de ce fait pour le bon type de contrat de location. Il existe en effet d’importantes différences entre une location meublée soumise au régime LMP ou LMNP et une location nue sur un bail d’une durée de trois ans.