Bitcoin : un monde à portée de main, et si vous sautiez le pas ?

Avec un cours s’élevant à 19 325 $ le 15 décembre dernier et une hausse de 172 % cette année, le Bitcoin, créé en 2009 par le légendaire et inconnu Satoshi Nakamoto, recommence à faire parler de lui. Le Bitcoin étant la plus connue, il existe à ce jour plusieurs milliers de cryptomonnaies. Cependant une très grande partie d’entre elles sera amenée à disparaître n’ayant pas de possibilité réelle d’utilisation.

Se lancer en cryptomonnaie est plus simple qu’il n’y paraît, il faudra néanmoins choisir ses investissements avec précaution et prêter attention aux différents points à respecter afin de débuter en toute sécurité.

Se lancer en toute sécurité, les débuts dans l’univers de la cryptomonnaie

Les cryptomonnaies s’achètent sur des “exchanges” ; ce sont simplement des sites qui permettent l’achat et la vente de cryptomonnaies. Coinbase, Kraken et Binance sont trois plateformes de changes ou exchanges très connues et réputées. Ces plateformes permettent aux acheteurs et aux vendeurs, de trader les cryptomonnaies entre eux sur la base des valeurs actuelles du marché.

Lors de votre inscription sur l’une de ces plateformes, il vous sera probablement demandé de remplir un KYC, terme utilisé pour Know Your Customer. Il permet au site de vérifier l’identité des clients. Il faudra alors fournir des preuves de votre identité (passeport, carte d’identité, etc.).

Afin de protéger toutes les données qui seront communiquées, il convient d’optimiser au maximum la sécurité des transactions.

Voici les étapes que nous vous recommandons de ne pas négliger :

  1. L’installation d’un VPN français est primordial pour protéger le suivi de vos activités en ligne. Celui-ci permet de masquer la véritable adresse IP et de naviguer plus anonymement.
  2. Prévoyez la mise en place d’un antivirus, tel que Bitdefender ou Macafee, qui vous protégera des attaques numériques.
  3. Séparer toutes les communications liées à cet univers en créant une boîte mail sécurisée dédiée.
  4. Privilégiez une configuration de l’authentification à deux facteurs (2FA) ; elle renforce la protection des comptes en ajoutant un second moyen d’identification.

Il est essentiel de bien comprendre l’importance de protéger vos données, les outils existants sont accessibles, performants et offrent une vraie protection dont il ne faut pas se priver.

Après la protection des données, la protection des fonds

Une fois votre premier achat effectué, le lieu de stockage de la cryptomonnaie achetée va devoir être défini. Il est possible de stocker ses cryptomonnaies sur ce que l’on appelle des portefeuilles, les fameux Wallets.

Il existe deux catégories de Wallets; les Hot wallets, qui sont hébergés directement sur le portefeuille de la plateforme de change ou encore une application mobile tierce. Même si la sécurité des sites s’est grandement améliorée sur ces plateformes et que votre VPN protège vos activités, ces portefeuilles étant connectés à Internet peuvent être la cible de hackers.
Si vous souhaitez garder vos cryptomonnaies sur du long terme et ne pas les trader, il serait peut-être judicieux de choisir la deuxième catégorie de Wallets : les Cold wallets.

Le Cold wallet est un portefeuille considéré comme sécurisé, c’est généralement un porte-monnaie physique sous la forme de clef USB que vous possédez.

“Not Your Keys, Not Your Coins” est une expression populaire dans le monde de la cryptomonnaie. Vous êtes le propriétaire de vos bitcoins ou tout autres cryptoactifs, seulement si celles-ci se trouvent sur votre Cold wallet.

Aujourd’hui, particuliers, grandes entreprises et investisseurs institutionnels voient dans le Bitcoin un potentiel d’investissement grandissant. Blackrock qui est tout simplement le plus grand fond d’investissement mondial s’intéresse de très près au Bitcoin…

Qu’en pensez-vous, est-il temps de diversifier ses actifs, et ne pas rater ce qui s’annonce comme une révolution ?