4 facteurs importants que les créateurs de sites d’e-commerce se doivent de considérer durant le choix d’un hébergeur

Avec la tournure que prend le monde actuellement, les personnes ont de plus en plus tendance à vouloir utiliser Internet comme un moyen de gagner de l’argent. On peut gagner de l’argent en travaillant en freelance, en créant du contenu (vidéos, photos, articles), en créant un site d’e-commerce, etc. Concrètement, il n’y a pas de limite pour les idées permettant de gagner sa vie sur Internet.

Dans cet article, nous allons aborder 4 facteurs importants que toute personne voulant créer un site d’e-commerce se doit de considérer pour le choix de l’hébergeur. C’est juste en dessous, go !

Comment bien choisir un hébergeur pour un site d’e-commerce

Les hébergeurs, ce n’est pas ce qui manque sur Internet. Une simple recherche sur Google et on en trouve des tas, avec des prestations et des prix différents. Mais le problème, c’est qu’une bonne partie des personnes qui veulent prendre un hébergement ne savent pas quoi choisir. Il y a différents points pour le choix d’un hébergeur en fonction du site qui y sera hébergé, et nous allons parler des 4 plus importants.

1-  Type de l’hébergeur. Premier point, c’est le type d’hébergement. Il en existe 4 et il faut en choisir un en fonction des besoins du site.

  1. Mutualisé. Le plus courant, et le moins cher. C’est un serveur assez performant qui est partagé entre plusieurs personnes ou sites web. Les sites se partagent les ressources, et c’est pour cette raison que c’est le moins cher. Ce type d’hébergement est idéal pour un petit site vitrine ou blog qui peut éventuellement avoir beaucoup de trafic, sans pour autant nécessiter de gros traitements.
  2. Dédié. Spécialisé en quelque sorte, ce type est idéal pour les sites d’e-commerce, les boutiques en lignes, etc. ou presque tout autre site nécessitant un puissant serveur. L’hébergement dédié met à disposition du client un serveur rien que pour lui avec un accès total sur les fonctionnalités et ressources.
  3.   VPS. Le VPS (Virtual Private Server) est un très puissant serveur partagé en 3 ou 4 machines virtuelles, et chaque machine dispose de certaines ressources. C’est comme un hébergement dédié, dans un hébergement mutualisé. C’est très pratique et performant.
  4. Cloud. Dernier cri en termes d’hébergement, le cloud met à disposition des clients une infrastructure mondiale et partagée qui est scalable (s’améliore à la demande) pour les besoins des clients. Ça peut être très pratique pour les sites qui ont des besoins en puissance qui changent tout le temps.

Pour en savoir plus sur ce genre d’hébergement, n’hésitez pas à cliquer ici pour trouver un aperçu de ce genre de service qui vous seront certainement très utiles.

2-  Prise en charge des CMS et plateformes. Un site d’e-commerce ne se développe plus à partir de zéro maintenant. Il existe des outils et des plateformes spécialisés pour créer des sites d’e-commerce de A à Z, et en un rien de temps. Le combi le plus célèbre d’entre eux est certainement WordPress avec son plugin WooCommerce qui permet de créer et de gérer une boutique en ligne. WordPress est un CMS (Content Management System) qui permet de créer et de gérer des sites web. C’est une plateforme Open Source très modulaire, et avec l’aide du plugin WooCommerce, elle vous permettra d’avoir votre propre site d’e-commerce avec la gestion complète des stocks, commandes, paiements, livraisons, retours, etc. Donc, il faut bien s’assurer que l’hébergeur prenne en charge WordPress et WooCommerce de façon native, et surtout en dernière version stable. Également, cherchez des versions identiques à celle que vous utilisez pour le développement de votre site web, ou du moins supérieure à elle (pour l’hébergeur). Si ce n’est pas le cas, il est possible de faire face à certains problèmes techniques.

3-  Sauvegarde des données. La sauvegarde des données est essentielle pour tout système informatique, car elle permet d’avoir une copie fonctionnelle d’un logiciel ou d’un système dans l’éventualité d’un gros problème qui mettra à terre tout l’environnement. De ce fait, il est impératif de trouver un hébergeur qui propose un système de sauvegarde périodique, automatique et en hors site. La sauvegarde doit se faire au maximum tous les mois pour un site web par l’hébergeur, surtout en hors site car si par malheur il y a un incendie dans les locaux de l’hébergeur, vous aurez au moins une copie de votre site web. Également, vous devez réaliser des sauvegardes vous-même de votre site web afin de pallier tout problème ou catastrophe.

4-  Sécurité de l’infrastructure de l’hébergeur. Sur ce point, il ne faut pas lésiner à débourser plus pour avoir les meilleures options de sécurité possibles sur le marché et proposées par l’hébergeur. Les attaques sur Internet les plus courantes sont les DDoS, et elles consistent à bombarder le ou les serveurs de l’hébergeur de requêtes afin de faire planter le système ou de le rendre très lent. Il existe des méthodes et des protocoles qui permettent d’éviter cela, alors un bon conseil est de prendre un hébergeur qui propose ce genre de protection. Aussi, il faut que l’hébergeur dispose de pare-feu, DNS, et autres équipements matériels et logiciels qui permettent de protéger les serveurs contre pratiquement toutes les menaces.

Il y a une fausse idée qui circule sur le fait qu’un hébergeur est juste un ordinateur connecté à Internet, et il n’est pas vraiment nécessaire de faire des recherches pour en choisir un. Genre, le premier venu est le bon et il suffit juste de le prendre.

C’est faux, et plusieurs personnes se sont mordues les doigts après avoir pris un hébergeur qui n’était pas idéal pour leur site web. Donc, encore, nous vous conseillons de prendre votre temps, de lire des articles comme celui-ci sur comment choisir un hébergeur web pour n’importe quel site web, et vous serez en mesure de faire le bon choix.

Ce n’est pas très difficile, et il suffit juste de prendre le temps de s’informer et de rechercher.

À lire important