Aux États-Unis, la fiscalité générale est mise en place de sorte à encourager l’investissement. Leur taux d’imposition est relativement plus faible que celui appliqué en Europe. Investir aux USA est donc une aubaine afin de se créer plus facilement un patrimoine. D’autant plus que ce pays possède plusieurs atouts tant au niveau de son paysage que de sa culture et de la mentalité de ses habitants.

Pourquoi investir dans l’immobilier aux USA ?

Pour élargir l’accès aux crédits immobiliers, le gouvernement des États-Unis assouplit l’octroi du crédit immobilier. Une tendance qui encourage tous les porteurs de capital à investir aux USA. Pour n’exclure personne dans cette démarche, les USA autorisent même les étrangers à acquérir des biens immobiliers.

Aujourd’hui, même si le nombre de biens immobiliers mis en vente a baissé, la demande demeure importante. La valeur de l’immobilier aux États-Unis a grimpé de 6 % durant le premier semestre de l’année 2018. La stabilité de l’économie américaine garantit aux investisseurs immobiliers un marché pérenne. Une grande partie de la population a les moyens de s’acquitter d’un loyer. Avec 40 % de personnes actives qui préfèrent être locataires.

Le prix de l’immobilier aux États-Unis

Le prix de l’immobilier a augmenté de 4 % par an sur l’ensemble du territoire américain. En moyenne, le prix au mètre carré est de 150 dollars avec une grande disparité en fonction de l’endroit. Vous n’allez pas trouver le même prix dans le cas où vous désirez acheter un bien à New York ou Los Angeles versus un bien situé dans une ville de seconde importance. S’il faut synthétiser le prix médian pour l’achat d’un bien, cela s’élève à 275 000 dollars.

Le coût médian pour la location d’un bien immobilier avoisine les 1 650 dollars. Là aussi, il faut tenir compte du quartier et de la ville. Les maisons ou appartements qui se trouvent près des écoles, des centres commerciaux ou face à l’océan peuvent coûter bien plus cher. Pour les ressortissants européens, c’est un grand avantage de pouvoir investir aux USA, car la valeur de l’euro est supérieure à celle du dollar.

L’immobilier locatif est particulièrement intéressant avec un risque d’impayé très faible. Les citoyens américains bénéficient de conditions idéales pour la location de biens immobiliers.

Comment acquérir un bien immobilier aux États unis ?

Le premier réflexe à adopter dans l’achat d’un bien immobilier aux USA c’est la détermination de l’État dans lequel vous souhaitez investir. C’est essentiel, car la fiscalité et les conditions d’achat peuvent être différentes d’un État à l’autre. Lorsque c’est fait, il faut maintenant définir la ville qui vous intéresse pour l’acquisition de votre bien immobilier. Avoir une connaissance sur place ayant réalisé le même type de projet est un atout : il peut partager son expérience.

Investir aux USA vous permet de bénéficier de différentes réductions fiscales. Entre autres, vous pouvez obtenir une déduction fiscale de 3 900 dollars prélevés sur votre revenu net global. Il est également possible d’avoir une réduction au niveau des charges relatives au bien acheté. Cela peut concerner l’achat de billet d’avion, les travaux de maintenance, les honoraires de gestion, etc. Tant que les dépenses sont directement liées à l’entretien de votre bien, vous pouvez prétendre une déduction de charge.

Il est important d’établir un budget exact pour le projet. Vous pouvez indiquer votre budget de départ, avec une possibilité d’extension selon le cas qui se présente. Pour accélérer la démarche, le mieux sera de faire appel aux services d’un agent immobilier habitué aux marchés immobiliers américains. Il saura rapidement trouver les biens qui sont mis en vente dans le secteur qui vous intéresse.