Auto-entrepreneur : tout savoir sur la création et la gestion d’entreprise

Le statut auto entrepreneur est probablement le préféré des français ! Pour sortir des sentiers du salariat, sans supporter les contraintes de la société commerciale ou d’une société d’exercice libéral, l’auto entreprise permet à de nombreux professionnels d’exercer leur activité au quotidien.

Que l’activité soit exercée en entreprise individuelle, ou sous la forme d’une EIRL (entrepreneur individuel à responsabilité limitée), l’activité professionnelle est bien plus facile à gérer sous le statut d’auto entrepreneur.

Les avantages du statut de la micro entreprise

Exercer en tant que micro-entrepreneur apporte de nombreux avantages au créateur d’entreprise. Tout d’abord, lors de la création de l’entreprise, l’entrepreneur se rend compte qu’il est bien plus facile de se déclarer en tant que micro-entrepreneur que de créer une société (SARL, SAS, EURL…). Une simple déclaration sur le site de l’Urssaf ou sur le site Guichet-Entreprise permet de recevoir, sous quelques jours, un numéro d’immatriculation Siret.

La gestion de l’entreprise au quotidien est très simple. La tenue d’une comptabilité d’encaissement n’implique que la possession d’un registre des entrées et sorties d’argent. Par ailleurs, les charges sociales peuvent être payées mensuellement ou trimestriellement, selon les besoins de l’entrepreneur.

Enfin, la sortie du régime est également très simple, puisqu’elle se fait par le biais d’une simple déclaration à l’Urssaf. En tant que travailleur non salarié, l’auto-entrepreneur est imposé au titre de l’impôt sur le revenu, dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC) selon l’activité qu’il exerce.

Toutes les informations sur la micro-entreprise accessibles en un clin d’œil

En tant que travailleur indépendant, il est important de bien comprendre le régime fiscal et social du micro-entrepreneur pour exercer. Le chef d’entreprise dispose d’un numéro de Siret pour son activité. Le statut de micro entrepreneur permet d’exercer de nombreuses activités, allant de la vente de marchandises aux prestations de services. Toute activité commerciale peut ainsi être exercée tant qu’elle est signalée lors de l’immatriculation au Centre de formalités des entreprises (CFE).

L’auto entrepreneur devra payer, au-delà de la première année (en fonction du chiffre d’affaire), la cotisation foncière des entreprises (CFE), ainsi que les cotisations sociales auprès de l’Urssaf. Il est également susceptible de collecter la TVA intracommunautaire, sauf s’il est en franchise en base (dite « franchise de TVA »). Concernant le paiement des cotisations, ce dernier peut être minimisé si l’auto-entrepreneur est bénéficiaire de l’Accre.

Un compte bancaire dédié pour l’auto-entrepreneur ?

La plupart du temps, l’auto entrepreneur décide d’ouvrir un compte bancaire dédié à son activité professionnelle. Ouvrir un compte spécifique n’est aujourd’hui plus imposé par la loi en-deçà d’un certain chiffre d’affaire, mais il peut être conseillé pour l’auto-entrepreneur de recevoir les sommes qu’il a pu facturer sur un compte spécifique, duquel seront automatiquement prélevées ses charges sociales, et s’il y a souscrit, le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu.

N’hésitez pas à consulter nos actualités sur les auto-entrepreneurs si vous souhaitez tout savoir sur la micro-entreprise, le changement de statut, le paiement des cotisations sociales ou tout autre détail concernant l’exercice de l’entreprise individuelle.

Entreprendre en franchise, une meilleure alternative ?

Entreprendre en franchise, une meilleure alternative ?

Beaucoup aimeraient se lancer dans l’entrepreneuriat, mais peu osent à cause des difficultés que cela représente. Outre le côté financier, il faut surtout un projet qui se fait vendre et qui tient la route sur le long terme. C’est là que la franchise entre en jeu....

Compte bancaire microentrepreneur : tout savoir

Compte bancaire microentrepreneur : tout savoir

Ouvrir un compte bancaire parait assez anodin pour un simple citoyen, mais dans le cadre d’une microentreprise, il s’agit d’une démarche qui doit être prise au sérieux. En effet, la règlementation qui encadre le secteur de la microentreprise impose aux gestionnaires...

Être salarié et auto entrepreneur : c’est possible

Être salarié et auto entrepreneur : c’est possible

Plusieurs salariés sont tentés par l’idée de lancer leur propre activité. Mais, la question qui se pose très souvent est relative à la possibilité d’être salarié et auto entrepreneur. Découvrez ici s’il est possible d’être salarié et auto entrepreneur en même temps....

Une idée d’auto entrepreneur : lancez-vous !

Une idée d’auto entrepreneur : lancez-vous !

La voie qui est de plus en plus empruntée par de nombreuses personnes est celle de l’autoentrepreneuriat, pour devenir son propre patron. Afin de rendre la réalisation de ce projet facile, la loi française fait bénéficier à ses acteurs de quelques avantages. Vous avez...

Avantage auto entrepreneur : le point sur ce statut

Avantage auto entrepreneur : le point sur ce statut

Le statut d’autoentrepreneur a été créé en 2008 et attire déjà des milliers de personnes. Il s’agit d’un statut offrant de nombreux avantages à ceux qui l’adoptent. C’est d’ailleurs ce qui en fait un statut apprécié dans le monde des startups. La facilité du démarrage...