Sélectionner une page

Stagner dans un métier non évolutif qui n’apporte aucune satisfaction personnelle est une des causes de la dépression nerveuse. De plus, cela ne permet ni d’évoluer dans le parcours professionnel ni de faire valoir le meilleur de soi. Mais cela n’est pas une fatalité. Il est toujours possible de s’orienter vers de nouveaux horizons et changer d’avenir professionnel, en décidant de devenir autoentrepreneur ou en se créant une possibilité d’évolution professionnelle, grâce à un plan de formation. C’est dans cette perspective que le Fongecif peut vous être utile.

Qu’est-ce que le CPF-PTP du Fongecif ?

Le sigle CFP-PTP s’interprète comme le Compte personnel de Formation de Projet de Transition professionnelle. C’est un plan de formation qui vise à développer les compétences d’une personne donnée, pour une future réorientation ou évolution professionnelle. Ce plan a remplacé, en début 2019, le CIF, qui signifiait alors Congé individuel de Formation.

Le Fongecif est quant à lui le Fond de Gestion des Congés individuels de Formation. Il a pour objectif d’apporter un accompagnement et un financement à ceux qui décident d’effectuer une réorientation de carrière dans le cadre de la réalisation d’un plan de formation. Il permet de faire les meilleurs choix de carrière en fournissant les informations nécessaires, et tout en permettant l’obtention d’une prise en charge CIF, d’un Congé de Validation des Acquis de l’expérience, d’un Congé Bilan de Compétence ou CBC, et autres…

Le CPF-PTP du Fongecif est mis en place pour tous ceux qui souhaitent changer d’orientation professionnelle ou réaliser une formation de certification pour une évolution de carrière. Cela est disponible donc pour les personnes en CDI et en CDD sous certaines conditions, qui sont de déposer la demande avant la fin du contrat et de commencer la formation dans les 6 mois après la fin de celui-ci.

Fongecif centre de formation

Alors, le CPF-PTP du Fongecif, comment ça se passe ?

Pour privilégier l’obtention du Cpf, il y a quelques étapes à effectuer. Il faut notamment commencer par la construction de projet et la consultation des droits de formation, puis le remplissage de la demande de financement qu’il faut ensuite déposer auprès du Fongecif, l’organisme de formation.

La construction de projet

Pour se lancer dans cette entreprise, le projet souhaité doit être déjà dans une phase de conceptualisation avancée, mais le problème qui se pose étant tout simplement sa concrétisation, sa réalisation. Alors, pour commencer, il faut établir un plan d’action conforme au bilan de compétence qui mènera à l’objectif final : obtenir une qualification professionnelle.

Avant toute chose, le métier souhaité réellement après la formation doit être précisé. Cette démarche doit pousser vers des débouchés qui apporteront des satisfactions réelles. Pour cela, des renseignements au préalable sont indiqués, afin d’identifier la formation la plus adaptée et de trouver le financement pour la réaliser. Le Fongecif offre notamment les conseils dans la conception de ce plan d’action de professionnalisation.

Vos droits de formation

Il est important de savoir que l’offre est adressée à des personnes salariées, et qui disposent de droits de formation sur leur Compte personnel de Formation, accumulés depuis le 1er janvier 2019 en heures et en euros. Toute personne sous contrat de travail, que ce soit en CDI ou en CDD, bénéficie de ces droits et d’une autorisation d’absence durant le temps de travail. Se renseigner, d’ailleurs, sur les droits, sur le compte et les heures DIF et CPF est vivement recommandé.

La demande de financement

Une fois fixé sur le choix de la formation à suivre, il est possible d’obtenir les formulaires de demande de financement de formation en téléchargeant les documents nécessaires en ligne. Cela est accessible depuis l’espace personnel de chacun.

Dans cette demande de financement, le Fongecif PACA propose par exemple un barème de prise en charge des durées pour la formation. Il a été élaboré en fonction d’une étude des textes officiels faits à partir des demandes les plus systématiques. Un barème varie selon le coût de la formation demandée.

La prise en charge par le Fongecif demande généralement un coût de formation ne dépassant pas les 18 000 €, soit 27,45 € net l’heure. Pour les formations de longue durée, comme pour le cas d’une formation dans le milieu médical se déroulant sur plusieurs années, seule la première année peut être éventuellement prise en charge, si le demandeur possède un financement solide pour les autres années et que la demande est justifiée. Il s’agit là de la formation continue, le stage en centre et pratique non compris.

Pour ce qu’il en est, de manière générale, le Fongecif ne prend en charge que 30 % de la durée totale en centre de stage. C’est dire que le demandeur ne sera pas rémunéré pour les 70 % du temps restant, peu importe, la durée du stage.

formation professionnelle

La suite de la procédure

Une fois la demande de financement complétée, en toute connaissance des tenants et des aboutissants de la formation demandée, le demandeur peut la déposer dans son espace personnel qu’il aura créé et enregistré sur le site de l’organisme. Celle-ci devra être livrée avec les pièces annexes demandées, et dans les délais les plus courts.

Suite à ce dépôt, la demande de prise en charge sera analysée et étudiée par la Commission du Fongecif en fonction des critères suivants :

  • Que le projet professionnel soit cohérent et bien établi.
  • Que toutes les modalités de financement et les parcours de formation soient pertinents.
  • Qu’il existe un débouché à la formation qui délivre une validation des acquis.

La suite donnée à la demande de financement

Il est à savoir que toutes les demandes de financement ne sont pas toujours validées par la Commission du Fongecif, car trop nombreuses. La validation dépend alors des priorités et des critères propres à chaque demande. Dans le cas où le demandeur fait partie de ceux dont la requête est validée, l’organisation prendra en charge le financement de :

  • Le coût de la formation de transition
  • La rémunération selon le barème établi
  • Les frais annexes toujours selon le barème

Pour finir, il faut donc veiller à fournir une demande impeccable et la déposer au plus vite sur son espace personnel. Il ne reste ensuite qu’à attendre.